Revue de presse

En bref, toute l'actualité du net dans les domaines de la santé, du bien-être et de l'environnement.
Chaque semaine, la rédaction sélectionne, pour vous, les meilleurs articles des sites d'information du web, et vous en livre un condensé.
L'événement à ne pas manquer, le buzz du moment, les nouvelles initiatives, les dernières tendances, les sujets de société ou l'étude scientifique qui vient d'être publiée…

21/11/2018

Environ 33 000 décès seraient dus chaque année en Europe à la résistance des bactéries aux antibiotiques. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) estime que ce phénomène est l’une des plus graves menaces pour la santé mondiale et provoquera une recrudescence de maladies comme la pneumonie, la tuberculose ou la salmonellose. À l’occasion de la semaine consacrée au bon usage des antibiotiques dans le monde, elle indique les cinq gestes protecteurs à adopter.
1) Bien se laver les mains en rentrant chez soi, en arrivant au travail, en sortant des toilettes, avant de cuisiner, après avoir touché des denrées à risques (légumes non lavés, œuf, viande et poisson cru…).
2) Lors de la préparation des repas, éviter le contact entre les aliments sales et propres, laver sa planche après avoir coupé les légumes et avant de couper le poisson.
3) Limiter les contacts rapprochés avec les autres quand on est malade.
4) Tenir à jour ses vaccinations obligatoires.
5) Avoir des relations sexuelles protégées.

Source : La Nutrition, Marie Charlotte Rivet Bonjean

21/11/2018

Seulement 1,4 % des achats alimentaires dans la restauration commerciale se fait en bio. Le taux est de 3 % dans les hôpitaux, les cantines scolaires et d'entreprise. Ce sont les chiffres que vient de dévoiler l'Agence Bio le 16 novembre dernier. Ils sont faibles comparés au volume des achats réalisés par les ménages pour la consommation de bio à domicile. La loi alimentation, promulguée le 1er novembre, inclut une obligation de proposer 20 % de bio dans les cantines et autres établissements sous tutelle des pouvoirs publics d’ici à 2022. Deux freins devront être levés : le surcoût estimé à 18 % et le manque de connaissance des réseaux de fournisseurs. Il faudra ensuite que l’offre de produits bio en France suive le mouvement pour éviter un appel d'air à l'importation. La surface agricole utile cultivée en bio doit passer de 6,5 % aujourd'hui à 15 % en 2022. Il restera à structurer les filières.

Source : Le Monde, Laurence Girard

21/11/2018

Composé à 95  % d’eau, l'urine contient de l’azote, du phosphore et du potassium provenant des excédents de notre organisme. Il suffit de deux semaines pour qu'elle soit transformée en engrais minéral, directement consommable par les plantes. C'est un fertilisant de haut niveau dans la gamme des engrais biologiques, comparable aux fientes de volailles ou d’oiseaux. Recourir aux produits humains permet d'éliminer tout gaspillage et de former le cercle vertueux de l’alimentation. Les toilettes devraient être réaménagées en instrument de collecte plutôt que d’évacuation. Chaque individu produit, par an, dans son urine, 6 kg de minéraux récupérables : une mine de richesse laissée à l’abandon par nos préjugés sur la répugnance des excréments. Il ne faut pas oublier que la médecine ayurvédique conseille aux femmes de boire de l'urine pour fortifier leur fécondité. Tchin !

Source : We Demain, Guillaume d'Alessandro

21/11/2018

Le 5e plus grand consommateur de viande au monde, derrière la Russie, le Brésil, les États-Unis et la Chine sont… les animaux de compagnie états-uniens. Ces derniers représentent jusqu'à 30 % de l'impact attribuable à l'agriculture animale dans le pays. Sachant que la production mondiale de viande et de produits laitiers est responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre, il y a de quoi réfléchir ! Les chiens ne sont pas des loups. Ils sont omnivores et peuvent vivre en consommant uniquement des végétaux. Les chats ne sont pas des lions. Ils ont besoin de certains nutriments qu'on trouve dans la viande mais on peut développer des produits de substitution. Les gens mangent de moins en moins de viande et réalisent que leur régime convient également à leur animal de compagnie. C'est envisageable mais il est sage d'en parler à son vétérinaire.

Source : Huffington Post, Tom Levitt

21/11/2018

De plus en plus de marques se détournent de la vraie fourrure pour des raisons d'éthique et de durabilité. Problème : la fausse fourrure est composée de matériaux synthétiques (acrylique, modacrylique ou polyester) qui sont des plastiques fondus, transformés en un fil qui sera ensuite tissé puis tondu à la longueur voulue. Or le plastique ne se dégrade pas dans l'environnement. Les défenseurs de la vraie fourrure contre-attaquent donc en arguant que cette dernière est biodégradable et par conséquent meilleure pour la planète. En face, on fait observer que les traitements chimiques subis par la vraie fourrure pour éviter sa décomposition posent aussi de sérieux problèmes environnementaux. Les deux camps s'affrontent, les études contradictoires se succèdent, impossible de trancher pour l'instant !

Source : Huffington Post, Julia Brucculieri

21/11/2018

Quatre changements d'habitudes pour aller dans le sens de la règle des trois R : réduire, réutiliser, recycler. À vous de choisir lequel adopter en priorité !
1) Je fais mes courses autrement : en planifiant les repas, en achetant à la découpe, au détail ou en vrac.
2) Je diminue ma production de déchets au travail : en apportant mon thermos au bureau, en privilégiant boîtes en verre et couvercles réutilisables, en écrivant sur une feuille avec un crayon noir, en n'imprimant qu'en cas de nécessité.
3) Je fais du tri : dans la cuisine, en privilégiant les ustensiles en bois plutôt qu'en plastique, les poêle et casseroles en inox plutôt qu'antiadhésives ou en aluminium ; dans les armoires, en vendant ou donnant les vêtements superflus ; en achetant d'occasion ou en réparant les appareils électriques ou électroniques.
4) J'utilise des produits naturels : pour nettoyer la maison et pour réaliser moi-même des produits cosmétiques pour la peau.

Source : La Nutrition, Andrea Scopetani

À la une

vie saine et zen Ayurveda, les trois profils : Vata, Pitta, Kapha
En ayurveda, le dosage des trois doshas ou humeurs, Vata, Pitta, Kapha, permet d'identifier la constitution qui est propre à chacun. L'objectif est...

vie saine et zen Le cumin : l'épice de la digestion
Il est utilisé comme épice dans toutes les cuisines du monde. Ses vertus sont reconnues notamment pour les ballonnements, les brûlures d'estomac, les...

vie saine et zen La technique Nadeau : trois mouvements et c'est tout !
Trois exercices répétés un grand nombre de fois pendant une vingtaine de minutes… La technique Nadeau est une technique holistique qui apporte de...

vie saine et zen
Ces infections, dues à différents champignons microscopiques, sont localisées dans des endroits variés. Les mycoses peuvent être bénignes ou graves,...

vie saine et zen
En ayurveda, le dosage des trois doshas ou humeurs, Vata, Pitta, Kapha, permet d'identifier la constitution qui est propre à chacun. L'objectif est...

vie saine et zen
Il est utilisé comme épice dans toutes les cuisines du monde. Ses vertus sont reconnues notamment pour les ballonnements, les brûlures d'estomac, les...

vie saine et zen
Il est utilisé comme épice dans toutes les cuisines du monde. Ses vertus sont reconnues notamment pour les ballonnements, les brûlures d'estomac, les...

vie saine et zen
Toutes les formes d'apiculture ne se valent pas. Les différentes pratiques ont des répercussions à la fois sur la qualité du miel, le respect de l'...

vie saine et zen
Pour les Fêtes de fin d’année, quel menu proposer à ses convives ? Les convaincre de tenter un repas sans volaille, ni viande ni produits de la mer n...

vie saine et zen
Il existe ou a existé un peu partout dans le monde. Il est de retour en occident sous une forme plus moderne. Voie de développement personnel, le...

vie saine et zen
Florence Servan-Schreiber est une des voix de la psychologie positive en France. Elle en explique tous les ressorts de manière simple, vivante dans...

vie saine et zen
Après un stage de méditation, la plupart des participants ont acquis une certaine autonomie et poursuivent une pratique régulière. Quelles sont pour...

vie saine et zen
Faire jouer son bébé de manière prolongée en position ventrale, le laisser ramper autant qu'il le souhaite sans tenter d'accélérer l'arrivée des...

vie saine et zen
Tensions familiales, enjeux conjugaux, problèmes d'organisation, les fêtes de fin d'année cristallisent beaucoup d'attentes qui sont susceptibles d'...

vie saine et zen
L’un est calme et réservé, l’autre agité et intrépide. Enfants très différents, on ne peut s’empêcher de les comparer, même si l’on a conscience que...

vie saine et zen
Pour rester en bonne santé, préserver l'environnement, produire moins de déchets et économiser les ressources, nous devons apprendre petit à petit à...

vie saine et zen
Toutes les formes d'apiculture ne se valent pas. Les différentes pratiques ont des répercussions à la fois sur la qualité du miel, le respect de l'...

vie saine et zen
Rien de tel qu'un lieu de vie qui sent le propre, la fraîcheur, qui dégage une ambiance dynamisante, relaxante, conviviale ou sensuelle ! Les huiles...

vie saine et zen
Pour rester en bonne santé, préserver l'environnement, produire moins de déchets et économiser les ressources, nous devons apprendre petit à petit à...

vie saine et zen
Toutes les formes d'apiculture ne se valent pas. Les différentes pratiques ont des répercussions à la fois sur la qualité du miel, le respect de l'...

vie saine et zen
Une autre manière de consommer qui privilégie l'entraide, prolonge la durée de vie des objets et permet de réaliser de sérieuses économies… Certains...

Pensée zen

Celui qui veut être au-dessus du peuple devrait se placer au-dessous du peuple dans sa parole.

Lao Zi