Revue de presse

En bref, toute l'actualité du net dans les domaines de la santé, du bien-être et de l'environnement.
Chaque semaine, la rédaction sélectionne, pour vous, les meilleurs articles des sites d'information du web, et vous en livre un condensé.
L'événement à ne pas manquer, le buzz du moment, les nouvelles initiatives, les dernières tendances, les sujets de société ou l'étude scientifique qui vient d'être publiée…

18/03/2020

300 000 à 500 000 décès en France dus à l'épidémie de Covid-19 avec un besoin de 30 000 à 100 000 lits de soins intensifs… C'est la projection alarmante que le groupe d'experts scientifiques créé pour l'occasion a communiquée au gouvernement. Ce scénario a été établi en retenant les hypothèses les plus élevées en matière de transmissibilité et de mortalité, et sans tenir compte d'éventuelles mesures radicales de prévention et de distanciation sociale.
La modélisation a été réalisée par l’épidémiologiste Neil Ferguson de l’Imperial College de Londres. Il subsiste aujourd'hui des incertitudes sur les hypothèses retenues et sur le comportement du virus. "Mais même en divisant par 2, 3 ou 4, c’est une situation très sérieuse ", s'inquiète Simon Cauchemez, épidémiologiste de l’Institut Pasteur.

Source : Psychomédia,

18/03/2020

"Restez chez vous", c'est le mot d'ordre lancé par le ministre de l'Intérieur pour lutter contre la propagation du Covid-19, à la suite de l'intervention du président de la République le 16 mars dernier.
Depuis le 17 mars à 12h et jusqu'à nouvel ordre, les sorties sont autorisées, si l'on est muni d'une attestation, uniquement pour :
- se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible,
- faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés,
- se rendre auprès d’un professionnel de santé,
- se déplacer pour la garde de ses enfants et soutenir les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières,
- sortir ses animaux à proximité de son domicile,
- faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.
L'attestation sur l'honneur est téléchargeable sur le site du ministère de l'Intérieur et peut également être rédigée sur papier libre.

Source : Le Monde,

18/03/2020

11 chercheurs (9 hommes et 2 femmes) forment le "conseil scientifique" mis en place le mercredi 11 mars dernier. Leur mission : "éclairer la décision publique". Ils échangent chaque jour par vidéo-conférence, et se réuniront au moins une fois par semaine à Paris.
Leur président : Jean-François Delfraissy, ancien président du Comité consultatif national d'éthique.
Trois autres infectiologues : Denis Malvy, spécialiste des maladies tropicales à Bordeaux, Didier Raoult, basé à Marseille, favorable à des recherches sur la chloroquine, Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital Bichat (Paris) et expert auprès de l'OMS.
Un virologue : Bruno Lina.
Un épidémiologiste : Arnaud Fontanet.
Une réanimatrice : Lila Bouadma.
Un médecin de ville : Pierre-Louis Druais.
Un modélisateur : Simon Cauchemez.
Une anthropologue : Laëtitia Atlani-Duault.
Un sociologue : Daniel Benamouzig.
Les membres de ce conseil ne sont pas toujours d'accord, comme par exemple sur le niveau de confinement souhaitable ou sur la tenue du premier tour de l'élection municipale.
À l'avenir, chaque réunion fera l'objet d'une communication publique.

 

Source : Le Parisien, Cyril Simon

18/03/2020

"La prise d’anti-inflammatoires pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection", a déclaré le Ministre de la Santé le 14 mars dernier. À éviter donc absolument : l’Ibuprofène (Advil, Nurofen…), le Diclofénac (Voltarene), l’aspirine…
En revanche la préconisation du ministre en faveur du paracétamol est contestée par de nombreux médecins. Faire baisser la fièvre artificiellement, avec un médicament, serait dangereux. En effet la fièvre serait la première ligne de défense contre la propagation du virus dans les poumons.
"La fièvre peut avoir un effet bénéfique lors d’infections invasives sévères et il a été observé que des infections graves non fébriles (sans fièvre) étaient associées à une augmentation de la mortalité", dit la Haute Autorité de Santé.
Des études récentes ont montré que les médicaments anti-fièvre prolongent les symptômes de la grippe, retardent la résolution des symptômes de la varicelle et prolongent la durée des rhumes (rhinovirus) en aggravant les symptômes.

Les gestes simples à adopter : bonne alimentation, bon sommeil, activité physique douce et régulière.
Compléments alimentaires à privilégier en priorité : vitamine D et multivitamines de qualité (vitamine C, E et zinc).
Pour les personnes à risques : cure de propolis et de quercétine, huile essentielle (HE) de Ravinstara.
En cas d'infection : HE de Laurier noble.

Source : Santé Corps Esprit, Xavier Bazin

18/03/2020

Comment le choisir ? Peut-on le fabriquer soi-même, comme le suggère l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ?
- Après une envolée spéculative des prix, le gouvernement a fixé par décret des "prix plafonds" : pas plus de 2 € pour 50 ml, 3 € pour 100 ml, 5 € pour 300 ml et 15 € pour 1 litre. En cas de fraude, l'amende se monte à 7 500 € par produit vendu. Pour bien choisir son produit, il faut vérifier qu'il comporte la norme NF EN 14476 et qu'il contient de préférence de l’alcool éthylique (ou éthanol), de l'alcool propylique (propane-1-ol ou n-propanol) ou de l'alcool isopropylique (propane-2-ol ou isopropanol) dans une concentration comprise entre 60 % et 70 %. Éviter ceux qui contiennent du triclosan, un perturbateur endocrinien avéré.
- L'OMS a édité un Guide de production à partir duquel on peut fabriquer son gel soi-même, à condition de posséder un matériel spécifique et de maîtriser un certain savoir-faire en termes d’hygiène et de stérilité. Sinon, il vaut mieux faire confiance aux professionnels : jusqu'au 31 mai, les pharmaciens sont autorisés à fabriquer eux-mêmes leur solution hydroalcoolique.
- Rappel : lorsqu'un point d'eau potable est disponible, il vaut mieux se laver les mains à l’eau et au savon. Un lavage soigneux permet d’éliminer l’immense majorité des micro-organismes et accentue les propriétés glissantes de la peau (le gel tue les pathogènes mais les laisse sur la peau). De plus l’usage excessif de solutions hydroalcooliques pourrait favoriser l’émergence de souches bactériennes résistantes, ce qui n’est pas le cas de l’eau savonneuse.

Source : Santé Magazine, Hélène Bour

18/03/2020

Contrairement aux serrages, les coups de main ne sont pas interdits en ces temps de crise du Covid-19 ! Gardes d'enfants, courses pour les plus âgés, cagnottes, distribution de repas... Les initiatives de solidarité s'organisent un peu partout.
Des groupes d'entraide locaux voient le jour, notamment autour des plateformes de mises en relation comme Nextdoor, et la presse locale se mobilise : Le Télégramme avec Solidarité coronavirus Bretagne ou Nice-Matin avec CoronAIDES.
Enpremièreligne vient d'ouvrir : un site de solidarité avec les soignants, les pharmaciens et toutes celles et ceux qui "luttent pour sauver des vies et assurer les fonctions vitales de notre pays". 
Le site de services à domicile Yoopies appelle à la mobilisation générale pour assurer la garde d'enfants du personnel hospitalier.
Parmi les cagnottes pour le personnel des hôpitaux et la recherche médicale, celle initiée par Paul Pogba, avec l'Unicef, espère recueillir 30 000 € et le footballeur s'engage à doubler la somme à l'arrivée.

Source : We Demain, Alice Pouyat

À la une

vie saine et zen Aliments fermentés : du vivant dans l'assiette !
Pain au levain, fromage, vin, saucisson, yaourt, choucroute, olives, cornichons… Ce sont tous des aliments fermentés. La fermentation est à la fois...

vie saine et zen Jardiner sans se faire de mal
Revisiter les techniques traditionnelles, concevoir différemment son jardin et privilégier les bonnes postures corporelles… Ce sont les clés d'un...

vie saine et zen Exercer ses yeux avec des méthodes douces
De nombreuses personnes témoignent avoir amélioré leur vue grâce à des pratiques douces de gymnastique et de relaxation oculaires. Tour d'horizon,...

vie saine et zen
L'examen de l'iris de l'œil, selon la nature et la localisation de différents signes particuliers, constituerait une aide au diagnostic dans une...

vie saine et zen
Dès le début du projet de conception, on peut mettre toutes les chances de son côté et revoir son hygiène de vie pour stimuler sa fertilité.

vie saine et zen
Régimes pauvres en sucre adaptés aux besoins, jeûne intermittent, exercices physiques… Il existerait des solutions naturelles pour vaincre le diabète...

vie saine et zen
En entrée, plat de résistance ou repas complet, entière ou mixée, réconfortante en hiver ou rafraîchissante en été, la soupe est délicieuse et facile...

vie saine et zen
Ce fruit exotique est une star. Ses bienfaits sont nombreux, notamment sur le plan cardiovasculaire. Mais il faut en user avec modération car il est...

vie saine et zen
Pain au levain, fromage, vin, saucisson, yaourt, choucroute, olives, cornichons… Ce sont tous des aliments fermentés. La fermentation est à la fois...

vie saine et zen
La peur de l'épidémie serait justifiée. Mais parmi les quatre réactions naturelles à cette peur, deux seraient contre-productives : se figer face au...

vie saine et zen
Il serait possible, en famille, d'éviter l'explosion des conflits et de profiter de cette période particulière pour revisiter le rôle du parent et...

vie saine et zen
La crise du Covid-19 nécessite de s'adapter à une situation inédite dans notre Histoire. Et si nous profitions de l'occasion pour choisir d'adopter...

vie saine et zen
Il serait possible, en famille, d'éviter l'explosion des conflits et de profiter de cette période particulière pour revisiter le rôle du parent et...

vie saine et zen
La crise du Covid-19 nécessite de s'adapter à une situation inédite dans notre Histoire. Et si nous profitions de l'occasion pour choisir d'adopter...

vie saine et zen
Être parent n'est pas un long fleuve tranquille. Quand le rêve rencontre la réalité, il arrive que le burn out menace. Il vaut mieux être attentif...

vie saine et zen
Alléger son impact sur l'environnement, gagner en liberté et en indépendance, s'émanciper du confort matériel et du consumérisme… Les raisons sont...

vie saine et zen
Revisiter les techniques traditionnelles, concevoir différemment son jardin et privilégier les bonnes postures corporelles… Ce sont les clés d'un...

vie saine et zen
Tailler sans traumatiser c'est possible. Il suffit d'observer le développement naturel de l'arbre ou de l'arbuste et connaître quelques règles...

vie saine et zen
Bonne pour le porte-monnaie, le moral, la santé et l'environnement, la démarche "zéro déchet" demande juste du bon sens et de l'imagination...

vie saine et zen
Une nouvelle génération de fongicides, les SDHI, largement utilisés dans l'agriculture conventionnelle, auraient des effets toxiques sur la santé des...

vie saine et zen
Alléger son impact sur l'environnement, gagner en liberté et en indépendance, s'émanciper du confort matériel et du consumérisme… Les raisons sont...

Pensée zen

Après le verbe "aimer", le verbe "aider" est le plus beau verbe du monde.

Bertha von Suttner