Revue de presse

En bref, toute l'actualité du net dans les domaines de la santé, du bien-être et de l'environnement.
Chaque semaine, la rédaction sélectionne, pour vous, les meilleurs articles des sites d'information du web, et vous en livre un condensé.
L'événement à ne pas manquer, le buzz du moment, les nouvelles initiatives, les dernières tendances, les sujets de société ou l'étude scientifique qui vient d'être publiée…

02/05/2018

L'agriculture conventionnelle n'est pas aussi concurrentielle qu'on le croit… L'UFC-Que Choisir demande la vérité des prix. Et pour cela, elle réclame que soient intégrés dans le coût de fabrication des produits non bio les coûts liés à la dégradation de la ressource (pollution des sols, de l'eau…). Il s'agirait, selon l'association de consommateurs, d'une juste application du principe pollueur-payeur. Aujourd'hui le consommateur subit une double peine. C'est lui, par exemple, qui paie 80 % du budget des agences de l'eau alors que la pollution vient à 80 % d'une certaine agriculture. L'UFC-Que Choisir appelle à "revoir le modèle agricole". Pour elle, l'enjeu de demain consiste à "augmenter la qualité des produits et le potentiel d'une agriculture respectueuse de l'environnement ".

Source : Bioaddict.fr, Zoé Fauré

02/05/2018

Un nouveau règlement sur l'agriculture biologique vient d'être adopté le 19 avril par le Parlement européen. Il inclut l'autorisation pour les agriculteurs bio de réutiliser leurs propres semences et la possibilité de commercialiser des semences traditionnelles. Jusqu'ici, seules celles enregistrées dans un cahier officiel pouvaient être vendues, une démarche inaccessible pour un agriculteur. Résultat : de 1930 à 1965, on est passé de 400 variétés de blés à 65 et aujourd’hui, selon la FAO, 75 % des aliments de la planète proviennent d’à peine 12 espèces végétales et 5 animales. 3 grands groupes possèdent actuellement plus de 53 % du marché mondial de la semence. Après sa fusion avec Bayer, Monsanto possèdera près d'une semence sur trois.
Cette autorisation ne concerne pour l’instant que le bio. Y'aura-t-il une extension pour l'agriculture conventionnelle ?

Source : Novethic, Marina Fabre

02/05/2018

Une majorité d'États membres de l'union Européenne, parmi lesquels la France, a voté le 27 avril dernier pour l'interdiction de trois néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride, thiaméthoxame). Ces trois insecticides jugés dangereux pour les abeilles avaient déjà fait l'objet d'un moratoire en 2013. Ce dernier est donc prolongé et généralisé à toutes le cultures de plein air. Seules les cultures sous serre ne sont pas concernées. Les ONG se réjouissent de cette décision, notamment PAN (Pesticide Action Network) qui évoque "un jour historique pour l'Union Européenne". Mais il reste, selon Greenpeace Europe, "beaucoup d’autres pesticides dans la nature, dont d’autres néonicotinoïdes, tout aussi dangereux pour les abeilles et les productions alimentaires".

Source : Le Monde, Stéphane Horel

02/05/2018

La barre définissant l'hypertension a été abaissée récemment de 14/9 à 13/8, à l'occasion du dernier congrès de l'American Heart Association. Il y avait en France jusqu'alors 14,5 millions de gens concernés. Ce chiffre pourrait ainsi progresser de 14 %, augmentant d'autant le nombre de clients potentiels pour les médicaments hypotenseurs. Cette annonce passée inaperçue en dit long sur les dérives actuelles de la médecine et de l'industrie pharmaceutique qui ont décidé, à la manière du docteur Knock de Jules Romain, que "tout homme bien portant est un malade qui s'ignore".

Source : Alternative Santé, J.B. Talmont

02/05/2018

Inflammation des gencives, parodontites, problèmes cardiaques voire certains cancers seraient favorisés par les bactéries nocives présentes dans la bouche et qui se trouvent en surnombre chez les gros consommateurs d'alcool. Une étude états-unienne réalisée sur plus de 1 000 personnes de 55 à 87 ans a montré que les 15 % de gros buveurs avaient dans leur salive plus de bactéries nocives des genres Actinomyces, Leptotrichia, Cardiobacterium et Neisseria que les 59 % de buveurs modérés (1 verre/pour pour les femmes, 2 verres/jour pour les hommes) ou les 26 % de non buveurs. Conclusion : la consommation d’alcool déséquilibre la composition du microbiote de la bouche. Il est donc recommandé de ne pas dépasser la dose quotidienne d'un ou deux verres de vin, de préférence rouge et bio.

Source : La Nutrition, Marie-Céline Ray

02/05/2018

Ils libèrent le glucose progressivement dans l'organisme : on ne parle plus de sucres lents mais d'aliments à index glycémique (IG) bas. L'IG mesure la capacité d'un aliment à élever le taux de glucose dans le sang dans les 2 heures après son ingestion. Il est de 100 pour le sirop de glucose. Supérieur à 70, comme le pain blanc (IG=95), les frites (IG=82) ou le riz à cuisson rapide (IG=82), il est considéré comme élevé. Il est à l'origine de pics de sécrétion d'insuline par le pancréas. Il faut donc préférer la carotte crue (IG=16) ou cuite (IG=47), la pomme (IG=38), le pain complet (IG=65), le riz complet (IG=55) ou la pomme de terre vapeur avec la peau (IG=65).
"Une orange, riche en fibres et vitamines avec un IG bas, est préférable à un jus d’orange industriel, plus pauvre en éléments nutritifs et avec une forte concentration en sucres", selon Laurent Chevallier, nutritionniste.

Source : Le Figaro, Laurent Giordano

À la une

vie saine et zen Ne pas oublier de respirer !
Nous respirons mal, pas suffisamment, pas au bon endroit… Les conséquences sur la santé sont importantes, il est donc utile de connaître et...

vie saine et zen
Le printemps n’est pas forcément signe de joie et d’allégresse pour tous. En effet, plus de 25% de la population française présentent des signes d’...

vie saine et zen
Magnifiques pour la décoration des plats, savoureuses et parfumées… Les fleurs font partie des ingrédients qu'on peut utiliser en cuisine, crues ou...

vie saine et zen
Pour accompagner harmonieusement son enfant sur le chemin de l'autonomie et d'une socialisation réussie, il est essentiel d'apprendre à avoir de l'...

vie saine et zen
Ça y est ! La grossesse est arrivée à son terme, l’accouchement s’est bien passé, et quelques jours après, nous voilà chez nous. Comment affronter...

vie saine et zen
On peut vivre en paix avec les ondes électromagnétiques. Mais comme il y en a de plus en plus dans nos habitations, pour minimiser les risques, il...

vie saine et zen
Il a créé dans la forêt brésilienne un oasis au milieu de ce monde où il fait bon se ressourcer et expérimenter de nouvelles manières de vivre. Loin...

Pensée zen

L'homme qui ne se contente pas de peu ne sera jamais content de rien.

Épicure