Revue de presse

En bref, toute l'actualité du net dans les domaines de la santé, du bien-être et de l'environnement.
Chaque semaine, la rédaction sélectionne, pour vous, les meilleurs articles des sites d'information du web, et vous en livre un condensé.
L'événement à ne pas manquer, le buzz du moment, les nouvelles initiatives, les dernières tendances, les sujets de société ou l'étude scientifique qui vient d'être publiée…

05/06/2019

Un tourisme éthique, durable et solidaire, c'est ce que proposent de plus en plus d'agences de voyage. Elles sont rassemblées depuis les années 2000 dans l'association ATR (Agir pour Tourisme Responsable). Au programme : respect de l’environnement, respect des populations locales en privilégiant les emplois directs locaux, en assurant des conditions de travail décentes, en participant financièrement à des projets de développement locaux. Le label est aujourd'hui certifié par Écocert.
D'autres organismes proposent des chartes parfois plus exigeantes mais sans véritable certification. C'est le cas de l'ATES (Association pour le tourisme équitable et solidaire), créée en 2006 : nombre de touristes limité à 12 par groupe, durée des séjours, information des voyageurs sur la situation économique, sociale, culturelle, environnementale et politique de la destination… C'est le cas aussi de VVE (Voyageurs et Voyagistes Éco-responsables), créée en 2007 autour d’un système de double charte : voyageurs et voyagistes.
Didier Jehanno et son association ABM (Aventure du bout du monde) conseillent aux personnes qui ont du temps devant elles de ne pas passer par des agences mais de voyager de manière indépendante. "Ce qui est important, c’est justement de faire soi-même sa propre trace, en se laissant porter par les événements. (…) Ce n’est pas inné, il faut du temps, de la patience, être souriant : c’est un comportement différent. Mais tellement plus empli d’humanité."

Source : Kaizen,

05/06/2019

12 % en plus de risques de maladies cardiovasculaires sont associés à 10 % en plus d'aliments ultra-transformés dans le menu. Le chiffre est de 13 % pour les maladies coronariennes et 11 % pour les maladies cérébro-vasculaires. Des chercheurs français et brésiliens ont étudié les habitudes alimentaires de plus de 100 000 personnes entre 2009 et 2018 (cohorte NutriNet-Santé). Les aliments ont été catégorisés en quatre groupes (classification Nova) : aliments peu ou pas transformés, ingrédients culinaires, aliments transformés, aliments ultra-transformés. Ces derniers comprennent notamment les sodas, les steaks végétaux, les confiseries, les barres chocolatées et autres produits contenant divers additifs (colorants, émulsifiants, texturants, édulcorants…). Bien que le lien de cause à effet ne soit pas établi, ce sont ces additifs qui sont les suspects.
Depuis 2019, Santé publique France conseille de limiter la consommation d'aliments ultra-transformés et de privilégier les aliments bruts ou peu transformés. L'objectif du HCSP (Haut Conseil de la santé publique) est de réduire de 20 % la consommation d'aliments ultra-transformés en France d'ici 2022.

Source : Futura Sciences,

05/06/2019

Elle entoure les aliments d'un film protecteur empêchant ainsi les moisissures de se développer. Elle évite leur contact avec l'air et arrête leur oxydation. Une fois immergés dans l'huile, les aliments se gardent plusieurs années.
L'huile d'olive est recommandée. Il faut compter environ un demi litre par kilo d'aliment avec une cuillère à soupe de sel et d'épices ou d'herbe.
- Laver les légumes, les couper en morceaux, les faire cuire brièvement à la vapeur.
- Sécher les tomates au four. Faire dorer légèrement les aubergines ou les poivrons sous le grill du four, les peler.
- Fruits de mer ou petits poissons : les faire revenir quelques minutes dans de l’huile pas trop chaude.
- Disposer les légumes, fruits de mer ou petits poissons dans des bocaux propres (stérilisés 15 minutes dans l'eau bouillante) et secs. Ajouter des épices et des fines herbes : basilic et romarin pour les tomates, ail et citron pour les aubergines, thym et zeste de citron pour les champignons...
- Faire chauffer l'huile à environ 75°C, la verser dans les bocaux de manière à recouvrir complètement les aliments. Aucun morceau ne doit rester à l’air libre.
- Presser fermement avec une cuillère sur le contenu pour que toutes les bulles d'air remontent. Fermer hermétiquement les bocaux.
- Attendre un mois avant de consommer. Si le couvercle ne résiste pas à l'ouverture, jeter le contenu. Une fois ouverte, une conserve doit être être mangée rapidement.

Source : La Nutrition, Priscille Tremblais

05/06/2019

En cause : Motilium, Peridys et Oroperidys (dompéridone) ; Anausin, Primperan et Prokinyl (métoclopramide) ; Vogalène et Vogalib (métopimazine). Ces trois molécules contre la nausée ou les vomissements sont à présent déconseillés, rappelle l'UFC-Que Choisir. La HAS (Haute autorité de santé) indiquait en avril dernier que les "antiémétiques" disponibles sont rarement recommandés et sont responsables d'effets secondaires graves.
"Ces médicaments sont à éviter en cas de gastro-entérite, sauf si les vomissements peuvent avoir, à court terme, des complications graves ou très gênantes. Par ailleurs, ils ne sont pas destinés à traiter les symptômes provoqués par une anesthésie ou un traitement anticancéreux, pour lesquels d’autres traitements existent."
"La dompéridone (Motilium) et le métoclopramide (Primperan) ne doivent jamais être donnés à un enfant", indique la HAS. "La métopimazine (Vogalène) doit être évitée autant que possible."
Deux de ces trois médicaments figurent sur la liste des médicaments plus dangereux qu'utiles publiée par la revue indépendante Prescrire.

Source : Psychomédia,

05/06/2019

Des solutions simples et naturelles pour éviter les désagréments dus aux piqûres de moustique :
- Plantain : prendre quelques feuilles, les froisser dans les mains et appliquer en compresse sur la zone concernée, toutes les 15 minutes jusqu'à disparition des symptômes.
- Huile essentielle (HE) de lavande : verser deux gouttes d'HE de lavande vraie sur la piqûre et masser légèrement avec le doigt.
- Apis mellifica 9 CH : trois granules deux fois de suite la première heure, puis toutes les deux heures jusqu’à améliorations des symptômes.
- Vinaigre : verser quelques gouttes de vinaigre (de préférence de cidre), pur ou dilué, sur une compresse et l'appliquer directement sur la peau.
Pour éloigner les moustiques : diffuser dans la pièce de l'HE de citronnelle, de lavande ou d'eucalyptus citronné.

Source : Santé Magazine, Sylvie Dellus

05/06/2019

Pour limiter le déclenchement d'hormones nocives liées au stress dans le corps, voici cinq méthodes éprouvées pour se relaxer :
- Exercices de respiration : prendre par exemple des respirations abdominales lentes et profondes, allonger l'inspire et l'expire d'une seconde à chaque fois.
- Méditation de pleine conscience : une pratique destinée à porter son attention sur les sensations et le moment présent.
- Yoga : une discipline très populaire qui combine méditation, exercices de respiration, exercices physiques et étirements.
- Scan corporel : une relaxation musculaire progressive consistant à se concentrer successivement sur chaque partie de son corps et à y relâcher toute tension physique ressentie.
- Imagerie mentale : créer des images ou des scènes apaisantes et positives dans son esprit.

Source : Passeport Santé, Stéphanie Haerts

À la une

vie saine et zen L'apprentissage de la paresse
Prendre son temps est devenu une nécessité en matière de bien-être, de santé, de respect de l'environnement… On peut choisir d'apprendre à être...

vie saine et zen Trouver sa propre façon de bien manger
Il n'existe pas une alimentation qui soit bénéfique pour tout le monde. Chaque être humain a son propre régime idéal. Mais encore faut-il parvenir à...

vie saine et zen Jardiner sans se faire de mal
Revisiter les techniques traditionnelles, concevoir différemment son jardin et privilégier les bonnes postures corporelles… Ce sont les clés d'un...

vie saine et zen
Prendre son temps est devenu une nécessité en matière de bien-être, de santé, de respect de l'environnement… On peut choisir d'apprendre à être...

vie saine et zen
4 % d'entre nous en auraient vécu une. Aussi fascinantes que dérangeantes, les EMI font (encore trop rarement) l'objet d'une approche scientifique…

vie saine et zen
Il n'existe pas une alimentation qui soit bénéfique pour tout le monde. Chaque être humain a son propre régime idéal. Mais encore faut-il parvenir à...

vie saine et zen
Il n'existe pas une alimentation qui soit bénéfique pour tout le monde. Chaque être humain a son propre régime idéal. Mais encore faut-il parvenir à...

vie saine et zen
Du raisin fermenté et rien d'autre ? Les vins "nature" ont un fort potentiel de séduction, d'autant qu'ils sont la plupart du temps fabriqués par des...

vie saine et zen
Magnifiques pour la décoration des plats, savoureuses et parfumées… Les fleurs font partie des ingrédients qu'on peut utiliser en cuisine, crues ou...

vie saine et zen
Prendre son temps est devenu une nécessité en matière de bien-être, de santé, de respect de l'environnement… On peut choisir d'apprendre à être...

vie saine et zen
4 % d'entre nous en auraient vécu une. Aussi fascinantes que dérangeantes, les EMI font (encore trop rarement) l'objet d'une approche scientifique…

vie saine et zen
On est souvent surpris de découvrir que notre histoire familiale est le lieu de répétitions surprenantes. En prendre conscience permet de s'...

vie saine et zen
C'est une nouvelle réalité qui s'impose dans un nombre de cas de plus en plus grand. La famille recomposée peut être une réussite à condition d'...

vie saine et zen
Faire jouer son bébé de manière prolongée en position ventrale, le laisser ramper autant qu'il le souhaite sans tenter d'accélérer l'arrivée des...

vie saine et zen
L'idée pouvait sembler farfelue il y a quelques années. Aujourd'hui, les mamans comme les papas retrouvent de plus en plus souvent ces gestes...

vie saine et zen
Alléger son impact sur l'environnement, gagner en liberté et en indépendance, s'émanciper du confort matériel et du consumérisme… Les raisons sont...

vie saine et zen
Pourquoi pas créer un potager bio dans son intérieur ? Il suffit de choisir des plantes qui s'adaptent aux températures de nos logements. Conseils et...

vie saine et zen
Revisiter les techniques traditionnelles, concevoir différemment son jardin et privilégier les bonnes postures corporelles… Ce sont les clés d'un...

vie saine et zen
Alléger son impact sur l'environnement, gagner en liberté et en indépendance, s'émanciper du confort matériel et du consumérisme… Les raisons sont...

vie saine et zen
Il a créé dans la forêt brésilienne un oasis au milieu de ce monde où il fait bon se ressourcer et expérimenter de nouvelles manières de vivre. Loin...

vie saine et zen
Échapper à la routine et au stress, retrouver des valeurs essentielles… Nous sommes de plus en plus nombreux à rêver de vacances différentes, qu'il s...

Pensée zen

Un bon voyageur n'a pas de plans prédéfinis et son objectif n'est pas d'arriver.

Lao Zi