Revue de presse

En bref, toute l'actualité du net dans les domaines de la santé, du bien-être et de l'environnement.
Chaque semaine, la rédaction sélectionne, pour vous, les meilleurs articles des sites d'information du web, et vous en livre un condensé.
L'événement à ne pas manquer, le buzz du moment, les nouvelles initiatives, les dernières tendances, les sujets de société ou l'étude scientifique qui vient d'être publiée…

13/05/2020

"Contre-productif", "complètement hors-sol"… C'est le jugement sévère de quatre experts en phyto-aromathérapie et herboristerie concernant l'avis de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) publié le 17 avril dernier. Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, cet avis mettait en garde contre la consommation de compléments alimentaires à base de plantes aux propriétés anti-inflammatoires : saule, reine-des-prés, harpagophytum, curcuma, échinacée, bouleau, peuplier, polygalas, verge d’or, griffes-du-chat, encens, myrrhe et réglisse.
La pharmacienne herboriste Christine Cieur admet un principe de précaution pour certaines plantes (saule, reine-des-prés, bouleau, polygalas) mais questionne le choix des autres. Selon elle, la position de l'Anses n'est "ni cohérente, ni fondée scientifiquement mais uniquement basée sur un raisonnement théorique".
Par ailleurs, cela n'aurait aucun sens de comparer les effets d’un principe actif chimique seul avec la multiplicité de ceux qui sont présents dans une plante entière, selon Jean-Michel Morel, enseignant universitaire en phytothérapie.
Les experts interrogés regrettent que cet avis de l’Anses ne prenne pas en compte les bénéfices éventuels que ces plantes peuvent apporter pour traiter le Covid-19. Quant à leur usage à titre préventif, il est consenti du bout des lèvres alors que l'efficacité de beaucoup d'entre elles pour renforcer l’immunité est reconnue. Il reste qu'en mettant sur le même pied médicaments et plantes médicinales, l’agence valide les propriétés pharmacologiques de la phytothérapie.

Source : Alternative Santé, Caroline Pelé

13/05/2020

Deux fois plus de risque de développer une forme grave de Covid-19 chez les patients souffrant d’une carence en vitamine D que chez les autres… C'est le résultat d'une étude états-unienne réalisée à partir de données issues d’hôpitaux et de cliniques de plusieurs pays (dont la Chine, l’Iran, les États-Unis et la France). Les chercheurs n'ont observé aucune corrélation entre les différences de taux de mortalité liée au Covid-19 et la qualité des systèmes de soin, la répartition des âges dans la population ou la disponibilité des tests. En revanche, ils ont constaté une corrélation significative avec la carence en vitamine D. Cette étude vient confirmer les récents travaux d'une équipe britannique et ceux d'une équipe italo-espagnole.
La vitamine D est présente dans un certain nombre d’aliments gras (sardine, saumon, maquereau, abats, jaune d’œuf, beurre, fromage). Notre corps peut la synthétiser lorsqu’il est exposé au soleil. Il est donc recommandé, au printemps, d’exposer ses mains, ses avant-bras et son visage, chaque jour entre 15 et 20 minutes.

Source : Futura Sciences, Nathalie Mayer

13/05/2020

Covid Organics est le nom du cocktail de plantes médicinales incluant l'artémisia (une plante à l’effet thérapeutique reconnu contre le paludisme), censé prévenir et soigner le Covid-19, selon les autorités malgaches. Le 7 mai dernier, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) a mis en garde les dirigeants africains contre la tentation de promouvoir et d’utiliser cette tisane en l'absence de tests scientifiques. Le président malgache, Andry Rajoelina, a riposté le 11 mai, lors d’un entretien à France 24 et RFI (Radio France International) en dénonçant une attitude condescendante envers la médecine africaine. "Si ce n’était pas Madagascar et si c’était un pays européen qui avait découvert ce remède, est-ce qu’il y aurait autant de doutes ? Je ne pense pas."
Il y a aujourd'hui à Madagascar 183 cas d’infections au Covid-19 dont 105 guérisons et aucun mort.

Source : Le Monde,

13/05/2020

Jusqu'à 25°C, la transmission du SARS-CoV-2 baisse significativement puis elle se stabilise au-delà, selon une récente étude brésilienne. En effet les chercheurs ont observé que, dans les villes au climat subtropical, chaque augmentation d'1°C diminue la transmission de 4 %. Mais cela n'est vrai qu'entre 16,8°C et 25,8°C. Au-delà, cette transmission se stabilise. Contrairement à ce qui se passe pour le rhume ou la grippe, la chaleur pourra donc, peut-être, nous aider à réduire le nombre de cas, mais elle ne pourra pas, à elle seule, enrayer l'épidémie. D'où l'importance des mesures de distanciations sociales et des gestes barrières…

Source : Futura Sciences, Julien Hernandez

13/05/2020

Les transports représentent une contrainte rédhibitoire pour de nombreuses personnes : séniors, personnes handicapées à mobilité réduite, personnes souffrant de pathologies non visibles (allergies, asthme) ou de maladies chroniques… Exemple : chez Hewlett Packard, le télétravail a été institué depuis près de 20 ans avec priorité donnée aux personnes handicapées. Seule contrainte : présence une fois par semaine afin de conserver le lien au sein des équipes. 
Pour les quinquagénaires, le télétravail permet de gagner du temps et de l'énergie. C'est aussi à terme la possibilité d’effectuer une transition douce entre la vie active et la retraite.

Source : We Demain, Jennifer Murzeau

13/05/2020

Cent principes pour créer un élan collectif et cinq propositions politiques… Dans la foulée de la pandémie, Nicolas Hulot et sa fondation FNH viennent de lancer un appel et formulent des propositions pour changer la société.
Les cent principes sont déclinés autour de la formule "le temps est venu de…" : "le temps est venu de dresser un horizon commun", "de redonner du sens au progrès"… En écho, une tribune vient d'être publiée dans le journal Le Monde, signée par 200 prix Nobel, scientifiques, personnalités engagées et artistes internationaux.
En complément, cinq propositions politiques visent à mettre la France et l’Europe sur la voie de la transition écologique et de la justice sociale :
1) Pour une Europe des solidarités, création d’un fonds européen de relance et de transformation écologique (plusieurs milliers de milliards €).
2) Financer la transition dans les collectivités territoriales, grâce à une dotation exceptionnelle (plusieurs milliards € pendant 3 ans).
3) Passer du libre-échange au juste échange, en mettant fin aux accords de libre échange de l’Union européenne et en interdisant l’entrée en Europe de produits fabriqués selon des normes contraires à celles de l’UE.
4) Relocaliser en France et en Europe, mettre en place un Buy Sustainable Act.
5) Demander des contreparties aux soutiens budgétaires en subordonnant l’adoption de plans d’investissements compatibles avec les enjeux écologiques et l’emploi.

Source : Reporterre,

À la une

vie saine et zen Les vacances à la mer
C'est la destination préférée des Français pour les vacances et c'est tant mieux car la mer est bénéfique pour la santé et le moral ! Alors tout le...

vie saine et zen
C'est la destination préférée des Français pour les vacances et c'est tant mieux car la mer est bénéfique pour la santé et le moral ! Alors tout le...

vie saine et zen
Ce fruit exotique est une star. Ses bienfaits sont nombreux, notamment sur le plan cardiovasculaire. Mais il faut en user avec modération car il est...

vie saine et zen
Pour accompagner harmonieusement son enfant sur le chemin de l'autonomie et d'une socialisation réussie, il est essentiel d'apprendre à avoir de l'...

vie saine et zen
C'est la destination préférée des Français pour les vacances et c'est tant mieux car la mer est bénéfique pour la santé et le moral ! Alors tout le...

vie saine et zen
Composts, engrais verts, paillages, associations de plantes… La permaculture propose des solutions astucieuses pour travailler la terre de nos...

vie saine et zen
À longueur d'année nous dénonçons les industriels indélicats qui transforment la planète en poubelle, nous râlons contre les malappris qui jettent...

Pensée zen

Celui qui regarde vers l'extérieur rêve.
Celui qui tourne son regard vers l'intérieur s'éveille.

Carl Gustav Jung