Revue de presse

En bref, toute l'actualité du net dans les domaines de la santé, du bien-être et de l'environnement.
Chaque semaine, la rédaction sélectionne, pour vous, les meilleurs articles des sites d'information du web, et vous en livre un condensé.
L'événement à ne pas manquer, le buzz du moment, les nouvelles initiatives, les dernières tendances, les sujets de société ou l'étude scientifique qui vient d'être publiée…

03/06/2020

Les bars, cafés et restaurants des zones vertes sont enfin autorisés à rouvrir, depuis le 2 juin dernier. Les règles sanitaires sont strictes : 10 personnes maximum par table, 1 m au moins entre chaque groupe, consommation debout interdite dans les bars. Environ 17 % des restaurateurs ont affirmé ne pas être en mesure de rouvrir et certains établissements vont attendre septembre. À Paris : seule la réouverture des terrasses est autorisée (comme dans toutes les zones orange) mais elles pourront s'étendre gratuitement sur une partie de l’espace public, trottoirs, places de stationnement voire quelques rues fermées à la circulation.
Dans le même temps, l'ensemble des plages sont rouvertes et la limite des déplacements à 100 km est levée. Rouvriront progressivement : les collèges et les écoles de France métropolitaine ainsi que les lycées des départements classés verts.
Les conditions de visite dans les Ehpad sont assouplies : plus de 2 personnes à la fois en extérieur, 2 personnes à la fois en chambre, les mineurs pourront participer à condition qu’ils portent un masque.
Les soldes d’été sont décalées du 24 juin au 15 juillet et dureront 4 semaines.

Source : Le Monde,

03/06/2020

Plusieurs groupes se sont créés pour inventer le monde d'après la crise sanitaire…
- La meute d'amour : une centaine de personnes qui refait le monde sur WhatsApp et Facebook depuis plusieurs mois.
- Collectif #LeJourdAprès : une soixantaine de députés de divers bords (La République en marche, MoDem, socialistes, UDI-Agir…) ayant pour objectif d'établir un "grand plan de transformation" basé sur "la sobriété, la solidarité et l’innovation".
- Inventons le monde d'après : un collectif composé d’acteurs de l’économie sociale et solidaire et d’ONG pour rédiger un "agenda citoyen" et donner aux "acteurs de la société civile une boussole de vos priorités".
- Recovery : les mondes de l’entreprise et de la finance débattent en ligne pour qu'on ne revienne pas au business, comme avant.

Source : We Demain, Emmanuelle Vibert

03/06/2020

Le budget du plan vélo passera de 20 à 60 millions €, a annoncé la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne. Le 11 mai, date du déconfinement, la fréquentation cycliste a augmenté de 27 % en milieu urbain, 138 % en périurbain et 197 % en zone rurale par rapport à la période précédant le confinement ! Ce fonds permet de financer l'aide de 50 € pour la remise en état d'un vélo, des places de stationnement temporaires et des formations pour apprendre ou réapprendre à rouler à vélo.
Elisabeth Borne ambitionne de faire de la France une "nation du vélo" et souhaite, avec plusieurs associations et la ministre des Sports, lancer dès l'an prochain une grande fête annuelle du vélo au mois de mai.

Source : Novethic, Marina Fabre

03/06/2020

L'immunité induite lors d'un simple rhume pourrait avoir un effet protecteur contre le Covid-19… C'est la conclusion à laquelle ont abouti des scientifiques allemands qui ont mis en évidence chez des patients n'ayant pas été infectés par le Sars-CoV-2, la présence de cellules réagissant à la protéine S de ce dernier. Il pourrait donc y avoir une immunité cellulaire croisée entre plusieurs souches de coronavirus (quatre souches, 229E, NL63, OC43, HKU1, sont responsables de 20 % des rhumes hivernaux qui touchent une grande partie de la population chaque année). Cela pourrait expliquer en partie pourquoi certaines personnes, dont les plus jeunes, qui se rendent plus souvent dans des lieux fréquentés où elles sont exposées aux rhumes, seraient asymptomatiques ou peu symptomatiques.

Source : Futura Sciences, Julie Kern

03/06/2020

Utilisée initialement dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, l'Anakinra a été testé par une équipe du Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph auprès de 52 patients avec un groupe contrôle de 44 personnes, tous atteints d'une forme grave de Covid-19 et risquant à court terme un transfert en milieu de soins intensifs.
Résultat : après un traitement de 10 jours, seulement 25 % des patients du premier groupe ont dû être transférés en réanimation ou sont décédés contre 72,7 % dans le groupe contrôle. Dans le groupe recevant de l’Anakinra, une diminution rapide des besoins en oxygène a été observée au bout de 7 jours de traitement.
"Les résultats de notre étude suggèrent que l’Anakinra est un traitement efficace dans la phase hyper-inflammatoire du Covid-19, situation qui comporte un risque élevé de transfert en milieu de soins intensifs, contrairement à la forme bénigne, heureusement plus fréquente, de la maladie", affirment les chercheurs.

Source : Psychomédia,

03/06/2020

Un risque d'augmentation du nombre de suicides de 25 à 30 %, en moyenne, chez les jeunes d'ici quelques années… C'est l'estimation réalisée par l'Association médicale australienne, suite aux retombées de la crise sanitaire actuelle qui a touché près de 3 milliards de personnes dans le monde. Souffrance psychologique et risque de dépression pourraient découler de la maladie, du confinement et de la distanciation physique.
- Il semblerait que le Sars-CoV-2 puisse s'attaquer au système nerveux et toucherait donc plus particulièrement les patients fragilisés souffrant de troubles anxieux, de dépression, de schizophrénie ou de troubles bipolaires.
- Certains traitements peuvent entraîner des troubles maniaques ou psychotiques (stéroïdes ou hydroxychloroquine).
- La peur de la pénurie a généré des troubles du comportement alimentaire (hyperphagie, boulimie ou anorexie mentale) se manifestant par un stockage pathologique de denrées ou par la recherche de réconfort auprès d'aliments sucrés, gras ou salés. L'ensemble a été encouragé par la baisse de l'activité physique.
- Aggravation des addictions : nouvelles avec, par exemple, l'explosion des jeux en ligne ; ou anciennes par manque de soins ou sevrage brutal.
- La réduction des liens sociaux a accentué le sentiment de solitude ou d'ostracisation ainsi que les difficultés à vivre dans un contexte de violences conjugales ou familiales.

Source : Le Point, Aranud Carre, Amandine Luquiens, Morgan Metral et Yannick Morvan

À la une

vie saine et zen La technique Nadeau : trois mouvements et c'est tout !
Trois exercices répétés un grand nombre de fois pendant une vingtaine de minutes… La technique Nadeau est une technique holistique qui apporte de...

vie saine et zen
Régimes pauvres en sucre adaptés aux besoins, jeûne intermittent, exercices physiques… Il existerait des solutions naturelles pour vaincre le diabète...

vie saine et zen
Ce fruit exotique est une star. Ses bienfaits sont nombreux, notamment sur le plan cardiovasculaire. Mais il faut en user avec modération car il est...

vie saine et zen
Il serait possible, en famille, d'éviter l'explosion des conflits et de profiter de cette période particulière pour revisiter le rôle du parent et...

vie saine et zen
L'idée pouvait sembler farfelue il y a quelques années. Aujourd'hui, les mamans comme les papas retrouvent de plus en plus souvent ces gestes...

vie saine et zen
Revisiter les techniques traditionnelles, concevoir différemment son jardin et privilégier les bonnes postures corporelles… Ce sont les clés d'un...

vie saine et zen
Alléger son impact sur l'environnement, gagner en liberté et en indépendance, s'émanciper du confort matériel et du consumérisme… Les raisons sont...

Pensée zen

L'étonnant paradoxe c'est que lorsque je m'accepte simplement tel que je suis, alors je peux changer.

Carl Rogers