Revue de presse

En bref, toute l'actualité du net dans les domaines de la santé, du bien-être et de l'environnement.
Chaque semaine, la rédaction sélectionne, pour vous, les meilleurs articles des sites d'information du web, et vous en livre un condensé.
L'événement à ne pas manquer, le buzz du moment, les nouvelles initiatives, les dernières tendances, les sujets de société ou l'étude scientifique qui vient d'être publiée…

15/01/2020

Trois fois plus de risque d'avoir des troubles du langage pour les enfants exposés aux écrans (télévision, console de jeux, tablette, smartphone, ordinateur) le matin avant l’école. Et le risque est multiplié par six s'ils discutent "rarement, voire jamais" du contenu des écrans avec leurs parents ! C'est le résultat d'une étude française réalisée en Ille et Vilaine de 2010 à 2012 auprès de plus de 250 enfants et publiée le 14 janvier dernier dans le Bulletin hebdomadaire de Santé publique France. Il n'y a pas de lien de cause à effet mais le lien statistique est certain. Les chercheurs considèrent que l'impact ne vient pas du temps passé devant les écrans (une vingtaine de minutes le matin) mais du moment de la journée (fatigue de l'attention d'où une aptitude moindre aux apprentissages) et du déficit d'interaction émotionnelle avec leur entourage.

Source : Huffington Post,

15/01/2020

Une efficacité réelle souvent surestimée pour les équipements de protection individuelle (EPI) des travailleurs agricoles… C'est le verdict d'une étude à paraître dans la revue Safety Science. Pourtant de nombreux pesticides sont autorisés en se basant sur une protection théorique. Mais il existe un décalage important entre la théorie et la réalité sur le terrain. Pour des raisons diverses, les EPI préconisés ne sont pas toujours utilisés et, quand ils le sont, ils apportent une protection très relative qui ne prend pas en compte les effets à faible dose, l'absorption des produits par les tissus ou leurs transferts à l'intérieur de la combinaison au moment du nettoyage.
Conclusion : "les personnes travaillant dans l'agriculture peuvent être exposées à plus de dangers liés aux produits chimiques qu'on ne le pensait auparavant" et "ces dangers ne peuvent être attribués uniquement à la négligence des travailleurs ". À la clé : des pathologies neurologiques, la maladie de Parkinson, le cancer de la prostate ou le lymphome malin non hogkinien. Les chercheurs suggèrent donc d'intégrer les conditions d'utilisation réelle des EPI dans les processus d'autorisation de mise sur le marché des produits.

Source : Actu-Environnement, Laurent Radisson

15/01/2020

En France, 99 % des lapins grandissent dans des cages grillagées qui ne permettent pas d’assurer leur bien-être, selon l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) qui a publié trois avis sur la question le 9 janvier dernier. Deuxième espèce élevée en Europe, derrière les poulets de chair, le lapin a besoin de courir, bondir, s’ébattre et se terrer, ce qui est impossible dans un espace de 35 cm de haut et 600 cm2 de surface au sol (moins qu'une feuille A4 !). La filière ne dispose d’aucune norme spécifique encadrant les conditions d’élevage. L’EFSA considère que les élevages biologiques, en plein air, assurent les meilleures conditions aux animaux mais on ne compte en France qu'une douzaine d’exploitations de ce type. L'agence appelle à agrandir et "enrichir" les cages, s'inquiète de l'intensification de l'élevage et des conditions d'abattage, préconise un meilleur suivi de la filière.

Source : Le Monde, Mathilde Gérard

15/01/2020

La stimulation du nerf vague pourrait permettre de diminuer la douleur et les vertiges associés à la migraine. C'est le résultat d'une récente étude, sans groupe témoin, réalisée auprès de 14 patients chez qui l'on avait placé un petit appareil portatif au-dessus du cou afin de délivrer une courte impulsion électrique. 13 des 14 patients ont enregistré une amélioration significative des symptômes vestibulaires pendant une crise migraineuse. Des études de confirmation seraient nécessaires mais de plus en plus de chercheurs s'intéressent au potentiel du nerf vague qui est un élément-clé de la santé générale. Le Dr Navaz Habib recommande dans un livre, "Activez votre nerf vague", de pratiquer des exercices permettant de stimuler quotidiennement le nerf vague : techniques respiratoires, exercices de pleine conscience, massages…

Source : La Nutrition, Marc Gomez

15/01/2020

Faible teneur en fibres alimentaires et en vitamines pour les 28 produits de marques Knorr, Liebig, Cora, Carrefour, Maggi, Royco et autres, testés par le magazine 60 Millions de consommateurs… Le magazine s'est limité aux veloutés poireaux-pommes de terre, moulinés de légumes variés et soupes de potiron. Il a analysé leur teneur en fibres, bêta-carotène, vitamine C, pesticides. Pour les veloutés poireaux-pommes de terre, il a regardé les taux de vitamine E et B6. Pour les moulinés de légumes, la teneur en vitamine B9.
Mauvais résultats sur les fibres, notamment pour le velouté de potiron de Royco et le mouliné de légumes variés Casino. Meilleur choix : mouliné de légumes variés Knorr.
Très mauvais résultats pour les vitamines sauf le bêtacarotène qu'on trouve dans les soupes de potiron non déshydratées et légumes variés. Meilleurs choix : "comme à la maison" potiron pointe de muscade de Knorr ou légumes verts bio La Vie Claire.
La majorité des produits contient des épaississants et des arômes.
Résultats corrects côté pesticides sauf pour le velouté aux poireaux et aux pommes de terre Carrefour et le mouliné légumes variés de Casino qui contenaient "deux résidus dont un perturbateur endocrinien possible".

Source : Psychomédia,

15/01/2020

20 % moins de risque de maladies cardiaques et d'AVC (22 % pour les maladies cardiaques mortelles), 15 % moins de risque de mort toutes causes confondues pour les buveurs réguliers de thé vert... C'est le résultat d'une étude chinoise publiée le 9 janvier dernier, réalisée sur une durée de 7 ans auprès de plus de 100 000 personnes adultes sans antécédents de maladies cardiaques ou de cancer. Deux groupes ont été étudiés, distinguant les personnes qui consommaient du thé au moins 3 fois par semaine et moins de 3 fois par semaine. Les effets protecteurs étaient plus prononcés dans le premier groupe car les polyphénols, les composés antioxydants du thé vert, ne sont pas stockés par le corps sur le long terme. Aucun des effets démontrés avec le thé vert n'a été mis en lumière avec le thé noir.

Source : Futura Sciences,

À la une

vie saine et zen Aliments fermentés : du vivant dans l'assiette !
Pain au levain, fromage, vin, saucisson, yaourt, choucroute, olives, cornichons… Ce sont tous des aliments fermentés. La fermentation est à la fois...

vie saine et zen Cette année, je commence Feldenkrais
À partir de mouvements très simples, il s'agit de mieux prendre conscience de son corps, d'explorer et de libérer de nouvelles potentialités. Créée...

vie saine et zen L'eutonie : bien doser son tonus
Méthode de relaxation et de prise de conscience du corps, l'eutonie est encore peu connue. Musiciens, danseurs, sportifs, jardiniers ou bricoleurs du...

vie saine et zen
Il est facile d'apprendre à tester soi-même les objets de son environnement et de déceler ainsi d'éventuelles intolérances électromagnétiques qui...

vie saine et zen
Vitamines C et D, magnésium, zinc, oméga-3 et coenzyme Q10 sont les compléments alimentaires de base dont la carence est très répandue et qui sont...

vie saine et zen
Comment réduire voire supprimer les somnifères : thérapies cognitivo-comportementales, diététique, homéopathie, phytothérapie…

vie saine et zen
En entrée, plat de résistance ou repas complet, entière ou mixée, réconfortante en hiver ou rafraîchissante en été, la soupe est délicieuse et facile...

vie saine et zen
Ce fruit exotique est une star. Ses bienfaits sont nombreux, notamment sur le plan cardiovasculaire. Mais il faut en user avec modération car il est...

vie saine et zen
Pain au levain, fromage, vin, saucisson, yaourt, choucroute, olives, cornichons… Ce sont tous des aliments fermentés. La fermentation est à la fois...

vie saine et zen
Être parent n'est pas un long fleuve tranquille. Quand le rêve rencontre la réalité, il arrive que le burn out menace. Il vaut mieux être attentif...

vie saine et zen
Réel ou imaginé, le sentiment d'abandon peut avoir des répercussions néfastes s'il n'est pas identifié et dûment réparé.

vie saine et zen
Thérapie, développement personnel ou coaching, la Gestalt cherche à réconcilier le corps et l'esprit, à vivre l'ici et maintenant, à être présent à...

vie saine et zen
Être parent n'est pas un long fleuve tranquille. Quand le rêve rencontre la réalité, il arrive que le burn out menace. Il vaut mieux être attentif...

vie saine et zen
Faire jouer son bébé de manière prolongée en position ventrale, le laisser ramper autant qu'il le souhaite sans tenter d'accélérer l'arrivée des...

vie saine et zen
Aujourd'hui, tous les spécialistes le crient haut et fort : il est bon et nécessaire de parler à nos enfants dès le plus jeune âge ! Fini le règne...

vie saine et zen
Alléger son impact sur l'environnement, gagner en liberté et en indépendance, s'émanciper du confort matériel et du consumérisme… Les raisons sont...

vie saine et zen
La grisaille, le vent glacial, le jour qui décline précocement… Avec l’hiver, le moral a tendance à être en berne. Pour le remonter, rien de tel que...

vie saine et zen
Quelles sont nos couleurs ? Sommes-nous plutôt feu, eau, terre, métal ou bois ? Comment devons-nous orienter notre lit pour dormir comme un bébé ?…...

vie saine et zen
Une nouvelle génération de fongicides, les SDHI, largement utilisés dans l'agriculture conventionnelle, auraient des effets toxiques sur la santé des...

vie saine et zen
Alléger son impact sur l'environnement, gagner en liberté et en indépendance, s'émanciper du confort matériel et du consumérisme… Les raisons sont...

vie saine et zen
Une autre manière de consommer qui privilégie l'entraide, prolonge la durée de vie des objets et permet de réaliser de sérieuses économies… Certains...

Pensée zen

Il n'y a qu'une façon d'échouer, c'est d'abandonner avant d'avoir réussi.

Georges Clémenceau