Revue de presse

En bref, toute l'actualité du net dans les domaines de la santé, du bien-être et de l'environnement.
Chaque semaine, la rédaction sélectionne, pour vous, les meilleurs articles des sites d'information du web, et vous en livre un condensé.
L'événement à ne pas manquer, le buzz du moment, les nouvelles initiatives, les dernières tendances, les sujets de société ou l'étude scientifique qui vient d'être publiée…

26/09/2018

"L’attention croissante portée à la maltraitance animale témoigne d’une société de plus en plus morale", explique Boris Cyrulnick qui participe à la conférence "S’aimer comme des bêtes", le 7 octobre au Monde Festival. "Nous prenons conscience que nous ne pouvons plus nous permettre de torturer un être vivant qui va souffrir et qui possède un monde mental, même s’il est différent du nôtre. Dès lors que nous avons une empathie pour d’autres êtres vivants, une inhibition morale nous empêche de passer à l’acte, de torturer. (…) Les animaux ont droit au respect car ce sont des êtres vivants. (…) Cela nous donne avant tout des devoirs à nous, êtres humains, le devoir de ne pas torturer, détruire ou rendre malheureux des êtres vivants, quand bien même ils sont différents de nous. Il est dans notre intérêt de respecter le monde vivant, écologique comme animal : si on le détruit, on se détruit nous-mêmes."

Source : Le Monde,

26/09/2018

La moitié des médecins seraient en situation d'épuisement professionnel, selon certaines études récentes. Ce sont les généralistes les plus à risque. Selon Didier Truchot, psychologue, ce n'est pas le temps de travail qui est en cause. "En revanche, plus les consultations sont brèves, plus la dépersonnalisation du patient va être importante". L'un des principaux facteurs de stress serait donc la relation avec les patients. "Les médecins ne sont pas préparés à avoir des relations compliquées avec les patients agressifs, non observants, trop exigeants, qui arrivent en ayant fait leur diagnostic…" Autre facteur : le sentiment de ne pas avoir suffisamment de temps pour faire son travail correctement, notamment concernant l’éducation thérapeutique et le soutien psychologique. Conclusion : le médecin généraliste à faible risque de burn-out est plutôt un homme, exerçant en cabinet de groupe, dont la consultation dure au moins 15 minutes et qui a des activités en dehors (enseignement, formation, bénévolat…).

Source : Le Figaro, Anne Prigent

26/09/2018

L’alcool traverse librement le placenta et imprègne le bébé à naître. Or l’alcool peut provoquer des malformations chez l’embryon, il est toxique chez le fœtus notamment pour son cerveau. C'est ce que rappelle François Bourdillon, directeur général de Santé publique France, à l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation aux troubles causés par l’alcoolisation fœtale (TCAF) du 9 septembre dernier. L'alcool est un facteur de risque majeur de trouble du neuro-développement chez l’enfant, persistant à l’âge adulte, responsable de difficultés cognitives et comportementales parfois très sévères. Il reste encore 21 % de Français (contre 27 % en 2015) qui pensent qu’il n’est pas déconseillé de boire un petit verre de vin de temps en temps pendant la grossesse. La recommandation est simple : ne pas boire d’alcool si l’on est enceinte ou que l’on a un projet de grossesse.

Source : Le Figaro, François Bourdillon

26/09/2018

Une semaine suffirait pour éliminer le glyphosate de l'organisme, selon cette expérience réalisée par une famille française pour We Demain et l'ONG Générations Futures. Gilles, sa femme Héloïse et leurs deux enfants sont passés d'une alimentation "normale", avec des produits conventionnels, au 100 % bio, pendant une semaine. Leurs urines ont été analysées par un laboratoire allemand spécialiste des pesticides : au début de l'expérience, une semaine avant et une semaine après. Résultat : le glyphosate présent dans leurs urines dans les deux premières analyses n'était plus détectable dans la troisième.

Source : We Demain, Gilles Navarro

26/09/2018

Même bio, un yaourt est une source de sucre trop importante. C'est ce que vient de mettre en lumière un étude britannique réalisée sur 900 yaourts et produits à base de yaourts vendus au Royaume-Uni. Leur teneur en sucre varie énormément selon les catégories de produits. Seuls les yaourts naturels et grecs en ont une faible (maximum de 5 g de sucre totaux par 100 g). Cela représente 9 % des produits, dont presque aucun dans la catégorie des enfants. Ce sont les desserts qui en contiennent le plus, avec une moyenne de 16,4 g par 100 g. Les produits biologiques, comme les produits pour enfants en contiennent 13,1 g. Selon les chercheurs, "les consommateurs sous-estiment le plus souvent le contenu calorique et perçoivent plus favorablement le contenu nutritionnel des produits biologiques, y compris les yaourts".

Source : Psychomédia,

26/09/2018

Les édulcorants de synthèse, notamment le sucralose, provoquent un déséquilibre du microbiote intestinal qui conduit à des troubles métaboliques. C'est ce que vient de montrer un essai clinique publié dans l'American Journal of Clinical Nutrition. Pendant 14 jours, un groupe de participants a consommé quotidiennement des sachets contenant du sucralose à une dose correspondant à 15 % de la dose journalière admissible. Un autre groupe a pris des sachets d'une substance placebo. Résultat : on a constaté dans le premier groupe une diminution de 17,7 % de la sensibilité à l'insuline contre 2,8 % dans le second. Autorisé comme additif sous le sigle E 955, le sucralose est commercialisé sous les marques Canderel et Splenda. On le trouve également dans des desserts, boissons, céréales de petit-déjeuner…

Source : La Nutrition, Juliette Pouyat

À la une

vie saine et zen Ayurveda, les trois profils : Vata, Pitta, Kapha
En ayurveda, le dosage des trois doshas ou humeurs, Vata, Pitta, Kapha, permet d'identifier la constitution qui est propre à chacun. L'objectif est...

vie saine et zen Le cumin : l'épice de la digestion
Il est utilisé comme épice dans toutes les cuisines du monde. Ses vertus sont reconnues notamment pour les ballonnements, les brûlures d'estomac, les...

vie saine et zen La technique Nadeau : trois mouvements et c'est tout !
Trois exercices répétés un grand nombre de fois pendant une vingtaine de minutes… La technique Nadeau est une technique holistique qui apporte de...

vie saine et zen
Ces infections, dues à différents champignons microscopiques, sont localisées dans des endroits variés. Les mycoses peuvent être bénignes ou graves,...

vie saine et zen
En ayurveda, le dosage des trois doshas ou humeurs, Vata, Pitta, Kapha, permet d'identifier la constitution qui est propre à chacun. L'objectif est...

vie saine et zen
Il est utilisé comme épice dans toutes les cuisines du monde. Ses vertus sont reconnues notamment pour les ballonnements, les brûlures d'estomac, les...

vie saine et zen
Il est utilisé comme épice dans toutes les cuisines du monde. Ses vertus sont reconnues notamment pour les ballonnements, les brûlures d'estomac, les...

vie saine et zen
Toutes les formes d'apiculture ne se valent pas. Les différentes pratiques ont des répercussions à la fois sur la qualité du miel, le respect de l'...

vie saine et zen
Pour les Fêtes de fin d’année, quel menu proposer à ses convives ? Les convaincre de tenter un repas sans volaille, ni viande ni produits de la mer n...

vie saine et zen
Il existe ou a existé un peu partout dans le monde. Il est de retour en occident sous une forme plus moderne. Voie de développement personnel, le...

vie saine et zen
Florence Servan-Schreiber est une des voix de la psychologie positive en France. Elle en explique tous les ressorts de manière simple, vivante dans...

vie saine et zen
Après un stage de méditation, la plupart des participants ont acquis une certaine autonomie et poursuivent une pratique régulière. Quelles sont pour...

vie saine et zen
Faire jouer son bébé de manière prolongée en position ventrale, le laisser ramper autant qu'il le souhaite sans tenter d'accélérer l'arrivée des...

vie saine et zen
Tensions familiales, enjeux conjugaux, problèmes d'organisation, les fêtes de fin d'année cristallisent beaucoup d'attentes qui sont susceptibles d'...

vie saine et zen
L’un est calme et réservé, l’autre agité et intrépide. Enfants très différents, on ne peut s’empêcher de les comparer, même si l’on a conscience que...

vie saine et zen
Pour rester en bonne santé, préserver l'environnement, produire moins de déchets et économiser les ressources, nous devons apprendre petit à petit à...

vie saine et zen
Toutes les formes d'apiculture ne se valent pas. Les différentes pratiques ont des répercussions à la fois sur la qualité du miel, le respect de l'...

vie saine et zen
Rien de tel qu'un lieu de vie qui sent le propre, la fraîcheur, qui dégage une ambiance dynamisante, relaxante, conviviale ou sensuelle ! Les huiles...

vie saine et zen
Pour rester en bonne santé, préserver l'environnement, produire moins de déchets et économiser les ressources, nous devons apprendre petit à petit à...

vie saine et zen
Toutes les formes d'apiculture ne se valent pas. Les différentes pratiques ont des répercussions à la fois sur la qualité du miel, le respect de l'...

vie saine et zen
Une autre manière de consommer qui privilégie l'entraide, prolonge la durée de vie des objets et permet de réaliser de sérieuses économies… Certains...

Pensée zen

Celui qui veut être au-dessus du peuple devrait se placer au-dessous du peuple dans sa parole.

Lao Zi