Plastique : jusqu’à 144 produits chimiques toxiques dans nos corps

Plastique : jusqu’à 144 produits chimiques toxiques dans nos corps

Les microparticules de plastique qui s'accumulent dans notre corps sont à l'origine de nombreux troubles.

Elles peuvent perturber l'immunité. Ce sont des substances inflammatoires, toxiques pour le foie, les reins, le cerveau et facteurs de cancers. Ce sont pour la plupart des perturbateurs endocriniens, à l'origine de malformations sexuelles, puberté précoce, infertilité, cancers hormonaux dépendants (en particulier du sein et de la prostate) mais aussi de surpoids, diabète et maladies cardiovasculaires. Elles atteignent les foetus dans le ventre de la mère et sont estimées responsables d’une baisse mondiale de QI. Enfin elles naviguent un peu partout sur la planète, dans les rivières, les lacs ou les océans et servent de radeau à des milliers de bactéries.

Dans de récents travaux comme le rapport “Plastiques, santé et perturbateurs endocriniens”, présenté en décembre 2020 par l’Endocrine Society, les personnes étudiées recelaient jusqu’à 144 produits chimiques toxiques relargués par le plastique. Une étude états-unienne de 2020 les localise un peu partout : dans les poumons, les reins ou le foie de la totalité des corps humains analysés. Les microplastiques se décomposent en nanoplastiques, ces formes les plus petites qui n’ont aucun mal à pénétrer n’importe quel organe.

Source : We Demain, Jean-Paul Curtay – 27/04/21