Le patrimoine financier des milliardaires fait exploser les émissions de gaz à effet de serre

Le patrimoine financier des milliardaires fait exploser les émissions de gaz à effet de serre

1 % des plus riches (environ 63 millions de personnes) est responsable de 15 % des émissions de CO2 mondiales cumulées de 1990 à 2015.

C'est le verdict du rapport de l'ONG Oxfam rendu public le 7 novembre dernier. Les émissions carbone liées au portefeuille d’investissement des 125 milliardaires les plus riches du monde ont été analysées et quantifiées. Résultats : avec 3,1 millions de tonnes de CO2/an en moyenne, elles sont un million de fois plus élevé que celles des plus pauvres (2,76 tonnes de CO2/an en moyenne) ! Au-delà d'un mode de vie très décrié (yachts, jets privés…), ces investissements (50 à 70 % des émissions) sont donc un facteur important d'inégalités climatiques. 14 % concernent des industries polluantes, comme les énergies fossiles.
En réorientant leurs actifs vers des activités décarbonées, les milliardaires pourraient jouer un rôle important dans la transition écologique en divisant par quatre leurs émissions. C'est ce que fait aujourd'hui Bill Gates avec son fonds Breakthrough Energy Ventures.

Oxfam appelle les gouvernements à mettre en place une "fiscalité sur les richesses et les investissements dans les industries polluantes" et instaurer des politiques publiques tenant compte des inégalités climatiques.
"Pour garantir une transition écologique socialement juste, le changement de logiciel est simple : le poids de la transition écologique doit être transféré des consommateurs les plus précaires, qui polluent le moins, aux producteurs les plus riches, qui polluent le plus et ont les moyens de transformer ces outils de production".
L’ONG réclame notamment la création d’un ISF climatique.

 

Source : Novethic, Florine Morestin – 14/11/22