Activité physique : des bénéfices bien au-delà de la perte de poids

Activité physique : des bénéfices bien au-delà de la perte de poids

Perte de poids, amélioration du comportement alimentaire, de la santé cardio-métabolique, de la condition physique et de la qualité de vie…

Tels sont, en résumé, les bénéfices retirés de la pratique d’une activité physique, après analyse de la littérature scientifique.

L'exercice physique renforce la sensation de satiété, réoriente les préférences alimentaires vers les aliments moins riches en graisse et en énergie, améliore certains paramètres du comportement alimentaire en "diminuant notamment la sensation de perte du contrôle alimentaire".
Les études montrent également qu'il a un effet bénéfique sur la santé cardiovasculaire : meilleure capacité cardio-respiratoire, baisse de la pression artérielle, amélioration de la sensibilité à l’insuline et diminution de la quantité de graisse localisée dans le foie et le tissu viscéral.

L’endurance d’intensité modérée (marche, vélo, natation…) abaisse la pression artérielle, favorise la perte de poids et le maintien du poids perdu, la perte de graisse viscérale et intra-hépatique.
Le renforcement musculaire est recommandé pour réduire la perte de masse musculaire pendant la perte de poids.
La combinaison d’endurance et de renforcement musculaire a des effets avérés sur la sensibilité à l’insuline, la condition physique et la qualité de vie.

 

Source : The Conversation, Alice Bellicha et Jean-Michel Oppert – 15/09/21