Pourquoi brûler ses déchets de jardin est une mauvaise idée

Pourquoi brûler ses déchets de jardin est une mauvaise idée

30 fois plus d'émissions de particules fines pour les déchets végétaux incinérés que pour un feu de bois dans un poêle…

C'est ce que vient de mesurer une équipe de scientifiques français cherchant à évaluer le taux de pollution généré par les feux extérieurs.

Il est effectivement tentant de se débarrasser de ses feuilles mortes, résidus de taille, branchages et tontes de pelouse en les brûlant au fond du jardin. Ce n'est pas une bonne idée car, selon les chercheurs, les taux d'émissions relâchées par les feux extérieurs sont 3 à 10 fois plus élevés que la combustion de bûches dans un poêle. 30 fois pour les particules fines !

Certaines communes, comme Lyon, ont pris des mesures visant à réduire cette pollution générée par les feux extérieurs en optant pour l'utilisation des déchets verts pour le paillage des sols ou le compostage.

 

Source : Futura Sciences – 20/09/21