Avec le coronavirus, la relocalisation vers la France pourrait (vraiment) avoir lieu

Avec le coronavirus, la relocalisation vers la France pourrait (vraiment) avoir lieu

Pénurie de masques, défaillances dans l’approvisionnement des médicaments, des respirateurs…

La crise du Covid-19 a mis en lumière la dépendance de la France dans des secteurs vitaux. Au niveau national c'est un enjeu de souveraineté, au niveau de l'entreprise, il s'agit de sécuriser les approvisionnements et limiter l'impact environnemental. Un quart des entreprises (il y en avait seulement 16 % au début de l'année) envisagent de relocaliser une partie de leurs achats en France ou en Europe en vue de cet objectif, selon une étude réalisée par AgileBuyer. L'obstacle principal est le prix liés au Made In France (4 fois plus élevé qu'en Asie). Il y a aussi des métiers qui ont disparu dans l'Hexagone. Certains experts appellent à davantage diversifier les sources d'approvisionnement plutôt que relocaliser.

 

Source : Novethic, Marina Fabre - 03/06/20