Covid-19 : trois semaines après le début de la vaccination, le point sur les effets secondaires

Covid-19 : trois semaines après le début de la vaccination, le point sur les effets secondaires

Des effets secondaires rares et étroitement surveillés par des experts de la pharmacovigilance…

Le 22 janvier dernier, l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) a rendu son premier rapport sur les évènements indésirables liés à la vaccination contre le Covid-19. Du 27 décembre au 15 janvier, sur 388 730 personnes ayant reçu le vaccin Cominarty (Pfizer-BioNTech), 135 effets secondaires indésirables ont été signalés dont 22 cas graves, les autres étant sans conséquence médicale. Parmi eux, 13 sont résolus, 4 sont en cours de résolution, 4 autres ne sont pas encore réglés. Il y a 1 décès à déplorer mais l'enquête n'a pas permis d'établir un lien avec la vaccination.
Les problèmes les plus fréquemment rencontrés sont :
- la tachycardie (4 cas) qu'il faut donc surveiller chez les personnes ayant une fragilité au niveau cardiaque ;
- l'anaphylaxie qui est une réaction allergique exacerbée (3 cas).
Au 19 janvier, 31 cas graves ont été signalés sur un total de 585 664 vaccinations.

 

Source : Futura Sciences, Julie Kern – 26/01/21