Il existerait un lien entre microbiote et syndrome dépressif

Il existerait un lien entre microbiote et syndrome dépressif

Des chercheurs chinois ont observé des perturbations dans le microbiote intestinal de personnes souffrant de dépression.

Leur étude, parue en décembre dernier, s'est fondée sur l'analyse de plusieurs échantillons de selles de patients atteints de troubles dépressifs majeurs n'étant pas soumis à un traitement médicamenteux susceptible d'altérer la flore intestinale. Résultat : la composition bactérienne et métabolique de ces selles est significativement différente de celles des patients sains. Elle est plus riche en bactéries du genre Bacteroides, et plus pauvre en bactéries du genre Blautia, Eubacterium et Clostridium. Elle est plus pauvre également en composés participant au métabolisme des acides aminés, notamment du GABA (acide aminobutyrique), responsable de l'inhibition du système nerveux. Ce taux de GABA plus faible pourrait être, à l'avenir, un marqueur intéressant et fiable pour diagnostiquer la dépression.

 

Source : Futura Sciences, Julie Kern – 30/12/20