Matériel électronique : cinq questions sur le nouvel indice de réparabilité

Matériel électronique : cinq questions sur le nouvel indice de réparabilité

Une nouvelle étiquette avec une note de 1 à 10 indiquant le degré de facilité de réparation de certains appareils…

C'est une des bonnes nouvelles de la rentrée 2021 et une initiative française : cette étiquette fera son apparition progressivement sur certains produits électroniques comme les smartphones, les ordinateurs portables, les télévisions , les lave-linge à chargement frontal et les tondeuses à gazon. Elle deviendra obligatoire en 2022. Une dizaine de critères sont pris en compte dans le calcul de l'indice, comme par exemple la possibilité de remettre l’appareil à zéro par voie logicielle, l’assistance à distance gratuite ou la facilité de se procurer des pièces détachées rapidement et à un tarif raisonnable.
Problème : l'indice n’est pas calculé par un organisme indépendant mais par les constructeurs eux-mêmes. Au ministère de l'écologie, on pense que "les pratiques qui sortent des clous seront observables rapidement".

 

Source : Le Monde, Nicola Six – 04/01/21