La convention citoyenne pour le climat juge sévèrement la prise en compte de ses propositions par le gouvernement

La convention citoyenne pour le climat juge sévèrement la prise en compte de ses propositions par le gouvernement

Une moyenne de 2,5 sur 10, c'est faible…

La convention citoyenne pour le climat (CCC) a été appelée à voter pour évaluer si les "décisions du gouvernement relatives aux propositions de la CCC" permettraient de "s’approcher de l’objectif de diminuer d’au moins 40 % (par rapport à 1990) les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 dans un esprit de justice sociale".

Sur les 150 tirés au sort, 120 inscrits ont voté lors de cette session finale tenue en visioconférence du fait de la crise sanitaire. Résultat : aucune des six familles de propositions n’a obtenu la moyenne. Thématique "Se loger" : 3,4 sur 10. "Produire et travailler", "Se nourrir" et "Se déplacer" : 3,7 chacune. "Consommer" a récolté un 4, les propositions sur la gouvernance un 4,1. "Limiter les effets néfastes du transport aérien" obtient seulement 2,8 et l’introduction dans le droit d’un délit d’écocide : 2,7. La meilleure note est 6,1 pour la réforme de l'article premier de la Constitution.

De son côté, le gouvernement considère que 75 mesures sont mises en œuvre et 71 sont en voie de l’être. Il assume certaines divergences avec la CCC et regrette qu’un bloc de quinze à vingt votes 0 systématiques ait rendu l’analyse précise des résultats moins facile. Ce vote systématique a également été critiqué par certains membres de la convention.

 

Source : Le Monde – 28/02/21