Pourquoi l'hydrogène ne pourra pas nous sauver

Pourquoi l'hydrogène ne pourra pas nous sauver

L'hydrogène ne sera qu'une partie de la solution, mais à condition de veiller à une mise en œuvre durable.

C'est le verdict des scientifiques qui vient contredire ceux qui voient dans ce gaz la solution à tous nos problèmes énergétiques.
Certes l'hydrogène suscite beaucoup d'espoir pour :
- servir au stockage de l'électricité des énergies intermittentes ;
- être utilisé à la place du gaz naturel pour la production de pointe ;
- être utilisé comme matière première dans la production de produits chimiques ;
- servir de combustible dans des piles pouvant alimenter le transport lourd (camions, bus, navires et trains).

Mais une étude britannique souligne aujourd'hui que l'hydrogène pourrait s'avérer bien plus néfaste pour le climat que le CO2 (dioxyde de carbone), d'où l'importance de réduire au maximum les risques de fuites dans l'atmosphère. Ces risques sont présents tout au long de la chaîne de production, de transport, de stockage et d'utilisation de l'hydrogène. Il faudrait également limiter les émissions d'autres gaz à effet de serre, comme le méthane notamment.

 

Source : Futura Sciences, Nathalie Mayer – 18/04/22