"Sur les masques, nous nous sommes trompés", admet Olivier Véran

"Sur les masques, nous nous sommes trompés", admet Olivier Véran

En mars 2020, au début de l’épidémie de Covid-19 en France, l’élargissement du port du masque à tous avait été jugé inutile.

L’ex-ministre de la santé, devenu porte-parole du gouvernement, revient sur la façon avec laquelle il a vécu la crise sanitaire, à l'occasion de la parution de son livre "Par delà les vagues" aux éditions Robert Laffont.
"La vérité, c'est que, sur les masques, nous nous sommes trompés, ni plus ni moins. Nous, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et les autorités sanitaires internationales. De bonne foi, certes, mais nous nous sommes trompés." Olivier Véran présente ses excuses dans la foulée pour cette "incroyable erreur d'appréciation".

Il admet également l’absurdité de certaines mesures lors du premier confinement comme celle consistant à rouvrir les terrasses de restaurant en exigeant des bacs à fleurs ou des panneaux de Plexiglas pour séparer les tables.
"Ça rend modeste, une gestion de crise…"

 

Source : Le Monde – 08/09/22