Un quart des Français déclarent limiter leur consommation de viande, les végétariens restent marginaux

Un quart des Français déclarent limiter leur consommation de viande, les végétariens restent marginaux

68 % des Français sont d’accord avec l’idée qu’en France on consomme trop de viande.

Néanmoins, selon ce sondage Ifop pour FranceAgriMer réalisé à la fin de 2020, 89 % des Français déclarent aimer le goût de la viande, 90 % pensent qu’on peut manger de la viande et respecter le bien-être animal et 79 % considèrent que manger de la viande est nécessaire pour être en bonne santé.

2,2 % des sondés déclarent avoir adopté un régime sans viande (pescetarien, végétarien ou végétalien/végan) et 24 % sont flexitariens, c’est-à-dire ayant diminué volontairement leur consommation de viande. Profils types de ces deux dernières catégories : urbain, féminin et diplômé. Parmi les raisons évoquées pour limiter sa consommation de viande, la santé arrive en première position suivie par les conditions d'élevage, d'abattage et le prix trop élevé de ce type de produit.

 

Source : Le Monde – 21/05/21