Alimentation : cure d'amaigrissement sur les "acides gras trans"

Alimentation : cure d'amaigrissement sur les "acides gras trans"

Ils sont maintenant limités à 2 grammes pour 100 grammes de graisse présente dans le produit.

Depuis le 2 avril dernier, une nouvelle législation européenne impose à l'industrie agroalimentaire de limiter la quantité d'acides gras trans (AGT) utilisés comme stabilisateurs et conservateurs. Naturellement présents dans les produits laitiers et certaines viandes comme le bœuf, les AGT sont également présents dans les huiles partiellement hydrogénées qu'on trouve notamment dans les produits frits, les soupes déshydratées, les gâteaux, biscuits et viennoiseries.

L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime que les AGT augmentent le risque de cardiopathie de 21 % et le risque de décès de 28 %. Ils seraient responsables de près d'un demi-million de décès par an dans le monde. Elle recommande de limiter leur consommation à moins de 1 % de l'apport énergétique quotidien.
En 2016, le Parlement européen avait dénoncé le lien entre AGT et infertilité, endométriose, calculs biliaires, maladie d'Alzheimer, obésité, diabète et certains cancers.

 

Source : Les Échos, Paul Turban – 02/04/21