Coronavirus : quel est le profil des anti-vaccins ?

Coronavirus : quel est le profil des anti-vaccins ?

43 % des Français disent qu'ils n'accepteraient probablement ou certainement pas le vaccin contre le SARS-CoV-2...

C'est le résultat d'un sondage réalisé par la Fondation Jean-Jaurès et publié le 20 novembre dernier. Certains sondés adhèrent aux thèses complotistes mais d'autres "sont simplement méfiants de bonne foi face aux annonces qui arrivent en masse", selon le responsable de l'enquête. Leur réticence est liée à plusieurs facteurs : l'âge, le sexe et les convictions politiques. Les plus méfiants sont plutôt : les femmes (premières victimes des conséquences indésirables des médicaments en général), les jeunes (moins vulnérables à la maladie), les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, François Asselineau et Nicolas Dupont-Aignan.

Le refus du vaccin anti-covid est motivé :
- pour 63 % des sondés par le doute dans l'efficacité du vaccin,
- pour 46 % par la peur des effets indésirables,
- pour 14 % pour son inutilité supposée "si l'on est vigilant et que l'on respecte les gestes barrières",
- pour 10 % pour son inutilité supposée "si l'on n'est pas à risque",
- pour 4 % par la faible probabilité d'être infecté.

Source : Le Point - 20/11/20