Jardin : 5 bonnes raisons de ne pas tondre sa pelouse

Jardin : 5 bonnes raisons de ne pas tondre sa pelouse

Tondre régulièrement pour conserver une étendue verte parfaite ou garder le gazon sauvage pour préserver la biodiversité ?

On peut aussi choisir la tonte différenciée, en ne tondant qu'une partie et en laissant l'autre sauvage.
Ou tondre le plus haut possible.

Voici quelques (bonnes) raisons de changer ses habitudes…
-Les pelouses hautes sont parfaites pour accueillir les nids d'oiseaux, de lézards, de criquets, de hérissons…
- Une pelouse sauvage comprend des "mauvaises herbes" ou adventices mellifères (pissenlits, orties, coquelicots, trèfles, plantains, pâquerettes…) contenant le nectar qui nourrit les insectes pollinisateurs : abeilles, bourdons, guêpes, papillons…
- C'est une zone de refuge pour la faune.
- Plus la pelouse est coupée courte, plus la bases des brins de gazon est exposée aux rayonnements du soleil. Elle risque donc de jaunir et se dessécher.
- La pelouse est un excellent observatoire de la biodiversité, permettant de participer à des actions scientifiques comme le recensement des papillons avec la Fédération CPN ou Vigie Nature, ou encore une enquête sur les insectes avec OPIE ou SPIPOLL. Voir : OPEN, le portail qui facilite la participation de tous à l'observation de la diversité.

Source : Futura Sciences, Stéphanie Chaillot – 24/06/22