La propolis candidate naturelle à la lutte contre le Covid-19

La propolis candidate naturelle à la lutte contre le Covid-19

Cet antiviral naturel issu de la ruche pourrait contrarier la pénétration du virus dans l'organisme, selon plusieurs études scientifiques.

Les actifs de la propolis (dont l’ester phénéthylique de l'acide caféique, le kaempférol, la quercétine…) ont montré in vitro et in vivo une activité inhibitrice sur trois paramètres qui permettent au virus de pénétrer à l'intérieur de la cellule (ACE2, TMPRSS2 et PAK1). La propolis pourrait donc réduire sensiblement le potentiel infectieux du virus. Par ailleurs, des essais précliniques ont révélé qu'elle stimulait l’immunorégulation des cytokines pro-inflammatoires responsables des fameux orages cytokiniques observés dans les cas graves. Selon des modélisations informatiques, l’un des composants de la propolis devrait avoir un effet inhibiteur sur une enzyme essentielle au cycle de réplication du SARS-CoV-2. Hypothèse : la propolis pourrait limiter la contamination des cellules et entraver la multiplication du virus à l’intérieur de celles-ci avec à la clé des symptômes moins sévères et une guérison plus rapide. Les premiers résultats encourageants de travaux préliminaires en cours au Pays-Bas vont dans ce sens et devraient donner lieu prochainement à une étude clinique d'ampleur.

 

Source : Alternative Santé, Jean-Pierre Giess - 22/10/20