Perte du goût et de l’odorat après une Covid : qui est touché ? Quelle évolution ?

Perte du goût et de l’odorat après une Covid : qui est touché ? Quelle évolution ?

86 % des patients atteints de symptômes légers de covid font état d'une perte de goût et d'odorat. Ils sont seulement 4 à 7 % dans les cas modérés à graves.

C'est la révélation d'une étude européenne réalisée auprès de plus de 2 500 participants. Au bout de deux mois, 75 à 85 % des patients avaient recouvré leurs facultés sur des durées diverses : un tiers au bout de 2 semaines, un autre tiers toujours handicapé au bout de 45 jours.
Ces troubles peuvent avoir des conséquences préoccupantes : anorexie, retrait social, risque d'anxiété et de dépression.
Il n'existe pas encore de traitement mais des études prometteuses sont en cours sur les acides gras oméga-3 à longues chaînes existant notamment dans l'huile de poisson et susceptibles de protéger les cellules nerveuses olfactives situées dans le nez.

 

Source : La Nutrition, Didier Souccar – 07/01/21