Plus de 60 % des produits vendus en ligne seraient non conformes

Plus de 60 % des produits vendus en ligne seraient non conformes

63 % de produits non conformes dont 28 % dangereux, avec en tête les jouets et appareils électriques…

Dans un communiqué, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) alerte sur ce taux très élevé, obtenu après une enquête sur près de 450 produits vendus par les 10 sites les plus populaires en France (Aliexpress, Amazon, Cdiscount, Ebay, Fnac.com, Joom, Rakuten, Rueducommerce, Vova et Wish).

Pour les jouets, la situation serait "particulièrement préoccupante", avec 25 % de produits dangereux, sans respect des normes réglementaires avec pour conséquences des risques de suffocation ou de strangulation dus à la présence de petits éléments détachables ou de cordelettes.
Du côté des appareils électriques ou électroniques, 87 % des adaptateurs électriques et 66 % des guirlandes électriques ont été jugées dangereuses en raison des risques de chocs électriques voire d'incendie. Aucun des neuf détecteurs de fumée testés n'aurait dû se trouver sur le marché.
Enfin 74 % des bijoux fantaisie comportaient notamment des métaux lourds cancérogènes et toxiques pour la reproduction (cadmium, nickel ou plomb).

Les autorités françaises appellent les professionnels de la vente en ligne à renforcer leurs contrôles et les consommateurs à se montrer vigilants.

 

Source : Les Échos, Hayat Gazzane – 15/10/21