Pour le climat, économiser l’énergie est indispensable

Pour le climat, économiser l’énergie est indispensable

Le débat sur le nucléaire ou les renouvelables est secondaire, l'enjeu crucial est celui de la sobriété énergétique.

C'est pourtant une question qui reste en angle mort dans les médias. De quoi s'agit-il ? Réduire notre consommation d’énergie et de biens matériels par un changement en profondeur de nos comportements et de nos modes de vie. Il va de soi que cela concerne essentiellement ceux qui ont des modes de consommation irraisonnés et qui peuvent les réduire.
"Il faut penser l’énergie comme une ressource vitale devant être accessible à l’ensemble de la population."

L’association Négawatt définit la sobriété comme une "intelligence de l’usage", avec quatre leviers différents :
- la sobriété structurelle qui consiste à réorganiser les activités et l'espace ;
- la sobriété dimensionnelle qui vise à réduire la taille des équipements ;
- la sobriété d'usage qui invite à modérer l'utilisation de ces équipements ;
- la sobriété conviviale qui encourage la mutualisation de cette utilisation.

Il ne faut pas confondre la sobriété avec l'efficacité énergétique qui relève de changements techniques sans toucher au modèle de production et de consommation.
L'objectif recommandé par le GIEC est de réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 45 % d'ici à 2030. Cela ne sera pas possible en substituant simplement une source d'énergie par une autre, aussi renouvelable soit elle.
La sobriété énergétique est donc incontournable et pourra contribuer à une réduction de la consommation de 28 % sur la même période, selon Negawatt.

 

Source : Reporterre, Hortense Chauvin – 04/10/21