J'élève mon enfant du mieux que je peux… et c'est déjà bien !

J'élève mon enfant du mieux que je peux… et c'est déjà bien !

"Du mieux que je peux" est une expression que l'on rencontre fréquemment dans les méditations guidées de Christophe André. Elle indique à la fois une intention d'aller à l'optimum de ses possibilités du moment et en même temps la perception de ses limites, de ses failles, de ses conditionnements.

Elle a une dimension ambitieuse et comporte une certaine modestie réaliste. Elle évoque une jolie philosophie de vie et, s'il y a un domaine où cette dernière s'applique pleinement, c'est bien celui de la parentalité.

L'auteure, psychologue clinicienne du travail et des apprentissages, thérapeute familiale, est bien connue de nos lectrices et lecteurs (voir notamment : Crise du Covid-19 : vivre avec l'incertitude, Parler aux enfants de l'actualité violente ou On lâche la pression). Au moment où elle marie sa fille, Isabelle Pailleau fait le point sur son parcours de parent. Elle livre des conseils et des témoignages sur l'ensemble du parcours, depuis le projet d'enfant jusqu'à la période de l'adolescence. Elle vante les mérites du yoga du rire et rappelle les fondamentaux de la psychologie positive. Elle détaille les derniers apports des neurosciences, se demande comment offrir à son enfant un cadre sécurisant et exercer son autorité avec bienveillance, comment l’aider dans son parcours scolaire sans fermer les yeux sur ses talents, ses qualités et ses compétences…

Selon elle, "faire du mieux que je peux", c'est notamment :
"- dire les choses simplement avec le cœur,
- éviter de sur-interpréter ou de me projeter de manière anxieuse,
- rester branché(e) à l'amour qui nous a permis de fabriquer notre petit,
- prendre soin de moi pour mieux prendre soin des autres,
- savoir patienter à chaque étape du développement de mon enfant, qui grandit à son rythme,
- m'autoréguler émotionnellement pour que mon enfant puisse le faire aussi en grandissant,
- prendre ma place et mon rôle de parent sans avoir peur de ne pas être aimé(e)."
La liste s'étoffe, petit à petit, au fil de ce livre qui pétille d'humour, d'intelligence et d'humanité.

Isabelle Pailleau, éditions Eyrolles