Brassière et soutien-gorge ne seraient pas utiles pour faire du sport

Brassière et soutien-gorge ne seraient pas utiles pour faire du sport

Moins on soutient les seins, plus ils sont hauts et fermes...

Contrairement aux idées reçues, le sport en général et la course à pied en particulier ne feraient pas tomber les seins ! Ne pas porter de soutien-gorge permettrait même aux seins de se raffermir, voire de remonter ! C'est ce que montrent deux études françaises récentes.
L'une, réalisée durant 25 ans auprès de 320 femmes de 18 à 35 ans a montré, chez celles qui ne portaient jamais de soutien-gorge, que leurs seins s'étaient raffermis, que le mamelon étaient remonté en moyenne de 7 mm par rapport à l'épaule et que les éventuelles vergetures s'étaient estompées.
La seconde, réalisée auprès de 33 femmes de 18 à 25 ans ayant un bonnet B ou C et ne portant pas de soutien-gorge durant un an, a conclu que 88 % des femmes avaient observé un rehaussement du mamelon et 12 % n’avaient remarqué aucun changement esthétique.
Explication : les ligaments situés sur le haut de la poitrine, censés servir d’appareil suspenseur des seins, ne travaillent plus suffisamment. Après des années de soutien, ils finissent par ne plus rien soutenir du tout.

Par ailleurs d’autres travaux ont montré le lien entre port du soutien-gorge et mal de dos : sans soutien-gorge les femmes se tiennent généralement plus droite et souffrent donc beaucoup moins de mal de dos.

 

Source : Le Point, Christophe Brun - 05/09/21