Fly Yoga, une autre façon de lâcher prise

Fly Yoga, une autre façon de lâcher prise

C'est un mélange de yoga, de stretching et de tissu aérien…

La méthode Fly Yoga a été inventée et développée par Florie Ravinet, ancienne professeure de yoga et de tissu aérien sous sa forme circassienne. À la suite d'une blessure, elle a imaginé cette nouvelle discipline et l'a fait validée par des kinésithérapeutes et des ostéopathes. Aujourd'hui plus de cent professionnels ont suivi la formation d'enseignant. Les postures se font avec l'aide d'un hamac et une grande partie des exercices se fait en apesanteur, sans contrainte sur les articulations, avec la possibilité de se mouvoir dans les trois dimensions, par moment la tête en bas.

La méthode est ouverte à tous, quels que soient l’âge et la morphologie. Elle est déconseillée à toute personne ayant un glaucome (hypertension dans l’œil), des problèmes cardiaques ou encore une prothèse de la hanche ou du genou. Il est conseillé de commencer en douceur avec un cours d'initiation.

Il existe plusieurs spécialités :
- "Fly Yoga initiation" pour une première connexion avec l’outil et pour travailler placements, respiration, étirements et lâcher-prise ;
- "Fly Yoga circus" pour aller plus loin dans le côté acrobatique et dans l’abandon ;
- "Fly Yoga core", tourné vers une pratique fitness avec plus de renforcement musculaire et de cardio ;
- "Fly Yoga pilates" pour celles et ceux qui cherchent avant tout à se remuscler et à "conscientiser" leur corps en douceur.

 

Source : Kaizen, Véronique Bury – 21/06/21