Sensibiliser au risque médicamenteux les femmes enceintes ou qui pourraient le devenir

Sensibiliser au risque médicamenteux les femmes enceintes ou qui pourraient le devenir

Attention à la prise de médicaments si l'on est enceinte ou en passe de l'être !

L'ANSM (Agence française du médicament) a lancé au mois de juin une campagne de sensibilisation sur le risque médicamenteux associé à une grossesse. Une étude française réalisée à partir des données de remboursement de l'Assurance Maladie d'environ 29 000 femmes enceintes, entre 2011 et 2014, avait mis en lumière le fait que la moitié d'entre elles avaient été exposées à 9 médicaments ou plus au cours de leur grossesse. Or certains de ces médicaments sont connus pour avoir un effet dangereux sur les enfants à naître : acide valproïque (Dépakine ou autre), anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC), isotrétinoïne (Procuta ou autre), phloroglucinol (Spasfon ou autre), antinauséeux, inhibiteurs de la pompe à protons (IPP)…

 

Source : Prescrire – 17/06/21