L'alimentation anti-reflux

L'alimentation anti-reflux

Ce serait le traitement le plus efficace contre le reflux gastro-oesophagien, selon Martine Cotinat, gastro-entérologue…

Il faudrait changer progressivement son alimentation.

En cas de brûlure d'estomac :
- privilégier les fruits et légumes qui ont un effet protecteur (des légumes à chaque repas, au moins la moitié de l'assiette ; chaque jour des céréales complètes bio et/ou des légumineuses et des oléagineux non grillés, non salés ; des fruits de préférence en dehors des repas) ;
- éviter ou diminuer les viandes rouges et la charcuterie, les aliments ultra-transformés et certains aliments acides comme la tomate.

En cas de reflux gastrique : favoriser une bonne salivation en mastiquant plus (favoriser les crudités) et en buvant suffisamment (supprimer les eaux gazeuses, les sodas et l'alcool, privilégier l'eau plate et les tisanes).

L'hygiène de vie peut également contribuer à calmer les remontées acides. Il vaut mieux manger plus souvent (5-6 repas au lieu de 3) et pas trop tard le soir, au moins deux heures avant de se coucher. L'arrêt du tabac et la perte de poids sont aussi associés à une réduction importante des brûlures d’estomac, régurgitation et douleurs de poitrine.

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est un trouble du système digestif : une partie du contenu de l’estomac passe dans l’œsophage à cause de la motricité de ce dernier. Le RGO peut s’accompagner de pyrosis (brûlure rétrosternale) et de régurgitations acides, souvent après un repas ou en position allongée.
70 % des personnes prenant des inhibiteurs de pompe à protons (IPP), le traitement classique du RGO, pourraient s'en passer et opter pour des solutions naturelles : antioxydants, oméga-3, mélatonine, aloe vera, réglisse.

 

Source : La Nutrition, Priscille Tremblais – 13/09/21