La prise de compléments alimentaires, une tendance en hausse à encadrer

La prise de compléments alimentaires, une tendance en hausse à encadrer

58 % des Français disent avoir consommé des compléments alimentaires au cours des 24 derniers mois.

38 % d’entre eux en auraient consommé pour la première fois au cours de l’année passée. C'est le bilan que vient de publier le syndicat national des compléments alimentaires (Synadiet). Le marché a augmenté de 1,9 % en 2020 par rapport à 2019 avec une forte progression de la vente en pharmacie (+3,5 %) et, covid oblige, des ventes en ligne (+30 %).

Synadiet a effectué une étude en ligne en février 2021 auprès de plus de 1000 personnes de plus de 18 ans. Résultat : les Français utilisent les compléments alimentaires avant tout pour renforcer leur système immunitaire (47 % des sondés) ou leur vitalité (38 %), pour améliorer leur sommeil (36 %) et réguler leur stress (36 %). Les consommateurs sont majoritairement des femmes (57 %), avec enfants (46 %), d’une moyenne d’âge de 45 ans. Ils sont 48 % à demander conseil à un professionnel de santé avant d'en prendre, 20 % à leur médecin généraliste.

L’Agence française de sécurité sanitaire (Anses) recommandait en mai dernier, si l'on souffrait des premiers symptômes du Covid-19, de suspendre la consommation des produits formulés avec certaines plantes pouvant avoir des "effets contre-productifs".
Il s’agit notamment de plantes contenant des dérivés de l’acide salicylique (saule, reine des prés, bouleau, peuplier, verge d’or et polygalas).

 

Source : Natura-Sciences – 09/09/21