L'Artemisia en traitement covid : non conventionnel mais efficace ?

L'Artemisia en traitement covid : non conventionnel mais efficace ?

L'effet anti-viral est démontré in vitro mais encore insuffisamment dans des études cliniques…

L’Artemisia afra et l’Artemisia annua sont des plantes fréquemment utilisées sur le continent africain, notamment dans la prévention et le traitement contre le paludisme. Depuis le début de la pandémie, les médecins africains se sont tournés vers ces plantes pour prévenir ou traiter le Covid-19.

Une étude indienne in vitro du 28 juin dernier, mise à jour le 8 septembre, montre que des extraits d’Artemisia annua (par infusion des plantes) inhibent l’infection par le Covid-19, y compris le variant Delta.
L'étude la plus importante, in vitro elle aussi, est parue dans la revue Nature, conduite par le Dr Zhou et son équipe. Les chercheurs ont testé l’efficacité antivirale des extraits d’Artemisia annua, et plus particulièrement des substances actives que sont l’artémisinine, l’artésunate et l’artéméther.
Une troisième étude qui vient de paraître dans le Virology Journal a évalué, toujours in vitro, les propriétés antivirales de l’Artemisia (annua et afra) et de la boisson Covid Organics (CVO). Les extraits par infusion inhibent l’infection des cellules par le SARS-CoV-2.
Dans tous les cas, des études cliniques sont vivement recommandées. Pourtant leur nombre est étonnamment faible dans la littérature scientifique.

Il y a un espoir du côté de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui a supervisé à Madagascar un essai clinique réalisé auprès de 339 patients, destiné à tester l’efficacité antivirale d’une nouvelle déclinaison du CVO sous forme de gélule. Début juillet, le laboratoire malgache a annoncé une efficacité du médicament de 87,1 % lorsqu'utilisé pour traiter le Covid-19 sous forme légère et modérée. L’OMS pourrait dès lors favoriser l’autorisation de mise sur le marché et l’insérer dans ses recommandations officielles.

 

Source : France Soir, Laurent Gars – 21/09/21