L’efficacité de la vitamine D est-elle liée à la santé du microbiote ?

L’efficacité de la vitamine D est-elle liée à la santé du microbiote ?

La quantité de vitamine D active dans l’organisme serait associée à la composition du microbiote intestinal, selon une étude récente.

Des chercheurs états-uniens ont analysé les échantillons sanguins et fécaux de plus de 500 hommes âgés en moyenne de 84 ans, en bonne santé, vivant dans 6 régions des États-Unis (expositions différentes au soleil). Résultats : les taux de vitamine D active (calciférol) étaient les plus élevés chez les participants qui avaient dans leur microbiote la plus grande variété de bactéries, incluant les productrices de butyrate, un acide gras à courte chaîne bénéfique pour la santé gastro-intestinale. En revanche, il n'y avait pas de connexion entre la présence de vitamine active et celle du précurseur inactif (1,25(OH)2D) qui est obtenu par la lumière du soleil ou les suppléments. Cela veut dire que ni le lieu de vie ni la supplémentation ne sont déterminants pour avoir un bon taux de vitamine D. Encore faut-il que l’organisme soit capable d'en activer la forme active ! Et c'est un bon microbiote intestinal qui fait le boulot.
Rappel : un déficit en vitamine D est associé à de nombreuses pathologies : cancers, maladies cardiovasculaires, moins bon pronostic face au Covid-19…

Source : La Nutrition, Marie-Céline Ray - 04/12/20