Les pratiques méditatives renforceraient le système immunitaire

Les pratiques méditatives renforceraient le système immunitaire

Une cascade de réactions "en réseau" conduisant à l’amélioration globale de l’immunité (acquise et adaptative)…

Dans une étude récente réalisée auprès de plus de 100 participants, des chercheurs états-uniens ont observé l’impact d’une retraite de 8 jours de méditation intense sur les processus de transcription et d’expression de 220 gènes directement associés à la réponse immunitaire. Des analyses génomiques et biologiques ont montré, à l’issue des 8 jours, une expression accrue des 220 gènes considérés. Par ailleurs cette amélioration de la fonction immunitaire n’est pas accompagnée d’une activation des signaux inflammatoires. Pour les scientifiques, la méditation pourrait donc être envisagée comme une composante du traitement des maladies inflammatoires associées à un affaiblissement immunitaire.

De nombreux travaux ont montré dans le passé le bénéfice de la méditation en matière de :
- réduction de la sensibilité au stress, résistance à l’anxiété ;
- augmentation de la sensation de bien-être et du niveau d’énergie ressentie ;
- amélioration des interactions sociales, plus grande empathie ;
- meilleure stabilité émotionnelle, moindre vulnérabilité face aux personnes ou aux situations déplaisantes ;
- augmentation des performances cognitives (concentration, mémoire, prise de décision…) ;
- réduction du risque cardiovasculaire.

 

Source : Alternative Santé, Jean-Pierre Giess – 23/12/21