Un déclin mondial de la fertilité masculine qui s’accélère

Un déclin mondial de la fertilité masculine qui s’accélère

La fertilité masculine est en déclin partout dans le monde, à cause du mode de vie et des produits chimiques présents dans l'environnement.

C'est ce que montre une étude internationale prenant en compte des données provenant de 53 pays en Europe, en Amériques du Nord, du Sud et centrale, en Asie et en Afrique, publiée en novembre 2022 dans la revue Human Reproduction Update.
De 1973 à 2018, la concentration moyenne de gamètes dans le sperme est passée de 101 millions par millilitre (M/ml) à 49 M/ml.
En cause : les pollutions aux plastiques, au bisphénol A (BPA) et ses succédanés (BPS, BPF), aux dioxines polychlorées et autres plastifiants (phtalates), à certains parabènes et au paracétamol.

 

Source : Psychomédia – 16/11/22