Un Pfizergate à venir ?

Un Pfizergate à venir ?

Une enquête du British Medical Journal questionne le sérieux de l'essai clinique de phase 3 du vaccin Pfizer-BioNTech.

Elle est basée sur les révélations de Brook Jackson, ancienne employée de la société texane Ventavia gérant 3 centres d’investigation dans le cadre de l’essai Pfizer. Dès son embauche en août 2020, Brook Jackson remarque des irrégularités et des pratiques qui laissent à désirer : "les vaccins ne sont pas conservés aux températures exigées, ils sont administrés par un personnel pas toujours qualifié ni respectueux des procédures très strictes qu’impose un essai en double aveugle, des patients sont laissés sans surveillance dans les couloirs, les effets secondaires ne sont pas scrupuleusement rapportés ni investigués...". Elle alerte sa hiérarchie, sans succès, puis la FDA (Food and Drug Administration) qui ne déploie pas un grand zèle pour garantir le bon déroulement des essais.
"Pourquoi la FDA n'inspecte-t-elle pas les sites de recherche clinique alors qu'elle reçoit des allégations crédibles de corruption ? Où se trouve le bureau des enquêtes criminelles de la FDA ? Où est l'unité de fraude du FBI dans le domaine de la santé ? Ils sont aux abonnés absents (...) Au lieu de cela, on nous dit juste que c'est de la science, de la science, de la science. Si vous le dites assez souvent, c'est que ça doit être vrai", commente Paul Thacker, le journaliste à l'origine de l'enquête.

 

Source : Alternative Santé, Clara Delpas – 03-11-21