Un score environnemental sur les produits alimentaires ? 86 % des Français y sont favorables

Un score environnemental sur les produits alimentaires ? 86 % des Français y sont favorables

Ce score devrait comporter des critères précis et discriminants tels que l’utilisation de pesticides, le mode d’élevage et l’origine.

C'est ce qu'indique une étude BVA publiée le 12 janvier dernier et commandée par le collectif En Vérité regroupant plus de 60 marques alimentaires dont Yoplait, Candia, Entremont.
C'est le "Planet-Score", élaboré par l’Institut de l’Agriculture et de l’Alimentation biologiques (ITAB), qui a été testé auprès d'un échantillon représentatif de la population française. En expérimentation depuis fin 2021 auprès de 187 entreprises alimentaires, il attribue au produit une note entre A et E, notamment en fonction de l'impact sur la biodiversité, sur le climat et l'utilisation de pesticides. Le résultat est "concluant", selon l'institut BVA.

Parmi les engagements concrets des marques attendus par les consommateurs sur les problématiques environnementales, viennent en tête la non-utilisation des pesticides et un mode d’élevage respectueux (42 %) puis la préservation du climat (32 %), la préservation de la biodiversité (30 %) et la préservation des ressources (27 %).

Le gouvernement a entamé une concertation avec les différents acteurs du secteur pour proposer un étiquetage environnemental d’ici à fin 2023, dans le cadre de la loi Climat.

 

Source : L'Obs – 12/01/23