Vacances post-covid : revenge travel ou slow tourisme ?

Vacances post-covid : revenge travel ou slow tourisme ?

"Revanche par le voyage" ou tourisme responsable, la reprise pourrait être historique !

D'après les professionnels du secteur, les Français seraient dans les starting blocks. 59  % d'entre eux déclarent qu’ils ont hâte de pouvoir voyager à nouveau, 65  % qu’ils profiteraient désormais davantage des opportunités, 22  % souhaitant rattraper le temps perdu en 2020, selon une étude de Booking.com de début 2021. Mais c'est plutôt le tourisme responsable qui fait rêver : 44 % souhaitent profiter de la nature, 94 % de plaisirs comme la randonnée et 33 % de la détente. 57 % vont rechercher des expériences rurales loin des sentiers battus et 38 % des destinations alternatives pour éviter le tourisme de masse.

Il pourrait y avoir deux profils d'ex-confinés : ceux de la ville qui chercheraient une expérience autarcique dans des déserts et ceux de la campagne qui satisferaient dans le tourisme urbain une envie de foule et de fêtes collectives, selon Jean Didier Urbain, anthropologue du voyage et du tourisme. Tous se rejoindraient dans un besoin d'autonomie, notamment en matière de mobilité (la grève des trains a laissé des traces). La remise en cause de l'avion pourrait se faire attendre : il faudrait cibler en priorité les marchandises et, pour les humains, les destinations proches et les courts séjours.

 

Source : We Demain, Armelle Oger – 01/06/21