Le sel : la puissance de l’or blanc

Le sel : la puissance de l’or blanc

Indispensable dans la cuisine, on l'utilise aussi depuis des millénaires comme remède ou comme soin de beauté. Petit tour d’horizon…

Image

Sommaire

- Fabrication du sel
- Lequel choisir ?
- Consommer avec modération
- Quelques remèdes à base de sel
- Quelques soins de beauté
- Pour la maison

Le sel a une longue histoire, depuis plus de 4000 ans. Autrefois on l'appelait l'or blanc. Dans la plupart des civilisations, son rôle économique est immense. Par exemple en permettant la conservation des aliments, le sel rend possible les grandes expéditions lointaines. Autre exemple : il existe de multiples impôts sur le commerce de sel. La gabelle en est l'illustration la plus célèbre. Abolie sous la Révolution, elle ne disparaît des textes législatifs qu’en 1945.

Fabrication du sel
Il provient de deux sources majeures :
- le sol : le sel gemme est exploité dans de larges carrières, il est évaporé puis cristallisé afin d'être propre à la consommation ;
- la mer : le sel est exploité dans des marais salants où l'eau de mer est stockée, réchauffée dans des "chauffoirs" puis étendue dans des bassins en pierre, les "cristallisoirs", où les sauniers vont récolter le sel déposé sur la pierre à l'aide de brosses et de pelles.

Lequel choisir ?
- Sel fin. Le sel blanc de table est toujours raffiné et sa cristallisation est plus fine. Il est pratique dans la vie de tous les jours, dans la salière. Il complète la finition des plats.

- Gros sel. Cristallisé plus grossièrement, il provient de la mer. On l'appelle parfois sel marin. Il est réputé plus gastronomique que le sel de cuisine.

- Le sel gris. Brut de récolte, il n’est ni traité, ni lavé. Il est reconnu pour ses propriétés culinaires et diététiques et utilisé dans la réalisation des sels pour le bain. Il contient notamment de l’argile verte qui provient des marais salants, avec toutes les propriétés qu'on lui attribue : stimulante, revitalisante, adoucissante, rééquilibrante, réoxygénante…

- Fleur de sel. Issus essentiellement de Guérande, Noirmoutier ou Ré, ce sont des sels rares qui permettent d'ajouter aux plats une touche finale gourmande. Idéal pour le cru.

- Le sel gemme rose de l’Himalaya. Extrait de mines de la région de l’Himalaya, c'est un sel fossile d'une grande pureté, non iodé, non raffiné, sans additif. Ses cristaux sont pailletés de rose.

- Le sel de la mer Morte. Obtenu par évaporation naturelle, il possède 26 minéraux et aurait des propriétés inégalées de purification et d'apaisement pour le corps et l'esprit.

Consommer avec modération
Le sel est essentiel à la vie. C'est la principale source de sodium dans notre alimentation, il ne fournit aucune calorie au corps humain.

Mais comme pour le sucre, notre alimentation contient souvent un excès de sel. La modération est de mise ! Il faut être d'autant plus vigilant que dans les aliments industriels ou même artisanaux (comme le pain) les fabricants ont souvent la main lourde !

L'effet néfaste le plus commun découlant d'une consommation trop importante de sel est l'hypertension. La réduction de la consommation de sel est donc souvent recommandée par les médecins.

Quelques remèdes à base de sel
- Pour la gorge qui démange et la toux sèche : faire un gargarisme au gros sel dilué dans une tasse d’eau chaude ; appliquer un épais cataplasme d’argile froide sur le bas-ventre ; le garder deux heures ; renouveler ce cataplasme trois ou quatre fois dans le courant de la journée.

- Dans les cas de diarrhées, crampes, douleurs musculaires, faire un cataplasme de sel chaud : faire griller le sel (500 g à 1kg) à sec dans une poêle et le verser dans un sac en toile, puis l'appliquer sur la zone à traiter.

- Pour le mal de dent : faire un bain de bouche avec du gros sel dilué dans une tasse d’eau chaude et de clous de girofles moulus.

- Pour avoir les dents blanches : appliquer sur vos dents le mélange d'un peu de poudre de piment avec un peu de sel, et rincer à l'eau fraîche.

- Pour les crampes : boire un verre d'eau avec une c. à café de sel.

Quelques soins de beauté
- Gommage pour le corps au sel fin anti-cellulite : mélanger 5 c. à soupe de sels fins et 7 c. à soupe d’huile de macadamia, sésame ou argan, ajouter 2 gouttes d’huiles essentielles (HE) de cyprès, de pamplemousse et de cèdre ; laisser agir le tout 24h ; à utiliser sur tout le corps en insistant sur les zones rebelles.

- Bain apaisant aux sels de la mer Morte : verser deux poignées de sel dans une eau à 37°C ; profiter de ce moment de détente pendant au minimum 15 minutes ; se rincer délicatement à l'eau tiède.
Le sel de la mer Morte a une action apaisante, défatigante et purifiante. En cure, plus ou moins associé aux traitements habituels, il serait très efficace sur diverses affections dermatologiques : psoriasis, vitiligo, eczémas, acné.

- Bains de pieds au sel : dans une bassine d'eau à 37°C, mettre 100 g de gros sel ou de sel de la mer morte ; ne pas se rincer les pieds après le bain. Régénérant, purifiant et détoxiquant.

- Bain relaxant au gros sel gris et à la lavande : mettre dans une c. à soupe d’huile de sésame ou tournesol, 10 gouttes d'HE de lavande et verser le tout dans un paquet de gros sel gris ; laisser infuser quelques heures puis verser l’équivalent d’une poignée de sel dans l’eau du bain. L’HE de lavande a des vertus anti-inflammatoires, soulage des contractions musculaires et des troubles du sommeil.
On peut remplacer la lavande par L’HE de feuilles d’eucalyptus (antiseptique des voies respiratoires, cicatrisant, anti-rhumatismal), l’HE de citron (astringent, éclaircissant du teint) ou l’HE d’écorces d’orange (adoucissant, reminéralisant).

Pour la maison
- Contre les tâches de fruits : mélanger du jus de citron avec du sel pour enlever des taches de fruits sur les nappes.

- Pour l'argenterie : emballer l’argenterie dans du papier alu ; mettre dans une casserole émaillée remplie d’eau bouillante avec une pincée de gros sel ; faire bouillir 2 minutes ; les couverts sont nets et le papier recouvert de noir, il n’y a plus qu’à rincer.

- Pour ioniser et dépolluer l’air : utiliser une lampe en cristal de sel ; grâce aux ions négatifs qu’elle produit, elle a une fonction dépolluante électromagnétique et atmosphérique, une aide précieuse contre le stress.

 

Sources :
Wikipédia : Sel
Anses : Le sel
Passeport Santé : Réduire sa consommation de sel, pourquoi ?
Les lampes en cristal de sel - Vitamines de l’air, Jean-Paul Jacquemet, éditions Deliver
Trucmania

 En savoir +

Symbole de purification ou mauvais présage

Le nom vient du latin "sal". On dit "salt" en anglais, "sal" en espagnol, "hals" en grec, "salz" en allemand, "sol" en russe.

Dans le baptême chrétien, le prêtre dépose du sel entre les lèvres du bébé pour effacer les stigmates du pêché originel.
Dans la Bible il apparaît régulièrement avec des significations différentes : fidélité, désolation, stérilité… Il est à la fois bénéfique et maléfique.

En Angleterre, porter du sel sur soi permet d’augmenter la virilité chez l’homme et de mesurer la fidélité chez la femme !

Aujourd’hui, dans certaines cultures, le sel est symbole de pureté, de purification, de protection, de régénération, de perfection. Par exemple les Japonais placent des petits tas de sel aux quatre coins de leur maison et répandent du sel chaque jour sur le seuil afin de se purifier en entrant.

Pour accélérer la guérison d'un malade, certains placent une soucoupe remplie de sel sous son lit, jettent le sel après un délai de 7 jours, le renouvellent et replacent la soucoupe sous le lit du malade. Ils continuent ainsi jusqu'à la guérison.