Les masques en tissu seraient plus efficaces... humides

Les masques en tissu seraient plus efficaces... humides

Deux nouvelles études démontrent que les masques en coton sont plus performants qu'on le croit.

La première a été réalisée par les Instituts américains de la santé (National Institutes of Health). L'humidité à l'intérieur du masque favoriserait "l'hydratation de l'épithélium respiratoire, ce qui est bénéfique pour le système immunitaire". Elle renforcerait un mécanisme de défense qui élimine le mucus et les particules potentiellement nocives dans le mucus des poumons. Elle encouragerait également la production d'interférons, des protéines qui combattent les virus dans l'organisme.
La seconde étude montre que la filtration des masques en coton est augmentée de 33 % lorsqu'ils sont humides. Contrairement aux fibres en polyester des masques synthétiques, "les fibres hydrophiles du coton absorbent l'humidité à l'intérieur du tissu lorsque l'on respire. Quand les particules virales passent à travers, elles absorbent une partie de cette humidité et grossissent, ce qui les rend plus susceptibles d'être piégées".
Ces résultats vont à l'encontre des préconisations émises depuis un an par les autorités médicales, notamment celles du Haut conseil de la santé publique qui déconseillait en janvier les masques en tissu.

 

Source : Futura Sciences, Céline Deluzarche – 12/03/21