La fraise, fruit de printemps

La fraise, fruit de printemps

Lorsqu'elle ne provient pas de productions industrielles, la fraise regorge de plein de bonnes choses : vitamines, minéraux et antioxydants. À croquer nature ou cuisinée, la fraise est le fruit qui fleure bon le printemps !

Image

Sommaire

- Cousine de la pêche

- Très riche en vitamine C

- La choisir

- La conserver

- La préparer

- La déguster

Elle est originaire à la fois d'Asie, d'Europe et d'Amérique.
Nos ancêtres la consomment depuis le Néolithique.
Les Romains la cultivent dans leurs jardins et apprécient ses vertus thérapeutiques.
Au Moyen-Âge on la considère comme une sorte de panacée.

Cousine de la pêche
La plante est un proche parent des rosiers, des pêchers ou des pommiers. La fraise que l'on mange n'est pas un fruit au sens botanique mais la fleur qui prend une consistance charnue. Ce sont les petits grains (akènes) sur sa surface qui constituent le fruit de la plante et qui produisent une hormone permettant à la chair de prendre du volume.

À côté de la fraise des bois qu'on trouve à l'état sauvage ou cultivée (la "reine des vallées"), il existe de nombreuses variétés de fraises :
- de forme conique : belrubi, cigoulette, cireine, mara des bois, maraline, valeta,
- en forme de cœur : ciflorette, cigaline, darselect, elsanta, gariquette, pajaro,
- de forme sphérique : darline,
- en forme de triangle : chandler, selva.

La gariquette, mise au point par l'INRA (Institut National de Recherche Agronomique) en 1977, est le résultat d'un croisement avec des fraisiers nains méditerranéens. Elle représente 20 % de la production française.
La mara des bois, au goût rappelant la fraise des bois, est une variété récente, puisqu'elle a été créée par les pépinières Marionnet en 1992.
La "fraise du Périgord" est la seule à détenir le label de qualité IGP (Inscription géographique protégée) depuis 2004.

Les fraises sont produites dans toute la France, notamment dans le Sud-Ouest, le Sud-Est, la Vallée du Rhône, le Val-de-Loire, la Bretagne…
Notre pays n'arrive qu'en cinquième position pour la production de fraises en Europe, derrière l'Espagne, la Pologne, l'Allemagne et l'Italie.

Très riche en vitamine C
Elle est très riche en vitamine C, c'est même un des fruits qui en contient le plus. Elle est aussi riche en minéraux, notamment en manganèse.*

Elle contient plusieurs antioxydants : flavonoïdes (anthocyanine), acide ellagique. De ce fait, elle peut contribuer à une diminution des risques de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.*

Mais attention, elle peut provoquer des allergies ! Elle libère de l'histamine dans l'organisme, ce qui peut entraîner des phénomènes de type urticaire.

La choisir
Elle doit être rouge, brillante, ferme, sans taches, parfumée, avec des feuilles et un pédoncule bien vert. Trop grosse, elle est souvent décevante.
Il faut veiller à ce qu'elle soit à point au moment de l'achat, car, une fois cueillie, elle ne mûrit plus.

La conserver
Elle est fragile et peut facilement tourner à la chaleur. Sans la laver, on peut la conserver deux ou trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.
Elle se congèle mal, uniquement sous forme de coulis ou de compote.

La préparer
Il vaut mieux la sortir du réfrigérateur une demi-heure avant de la déguster, pour qu'elle révèle tout son parfum.
Il faut la laver rapidement, sans la faire tremper et en gardant son pédoncule pour éviter qu'elle ne se gorge d'eau. Ensuite on lui enlève sa queue et on la consomme sans délai.

La déguster
On la sert en dessert : nature, au sucre, à la crème fraîche ou à la chantilly, gratinée, marinée dans du vin rouge ou du champagne !
Elle se marie magnifiquement avec la menthe, le basilic, le romarin, le thym, le poivre…

Elle entre dans la composition de salades de fruits, de gâteaux et entremets (tartes, charlottes, bavarois, mousse, soufflés, flans, granités, gaufres, muffins…), de coulis, de purée, de confitures, de gelées, de compote, de sirop, de glaces et sorbets.

Le fraisier désigne non seulement la plante qui produit les fraises, mais aussi un gâteau composée de deux couches de génoises parfumées au kirsch, séparées par une couche de fraises et de crème au beurre.

Elle peut également s'associer à des plats salés : par exemple en entrée avec des légumes, du fromage, du jambon, des noix, arrosée ou non de vinaigrette.

 

Sources :
Wikipédia : Fraise
*Passeport Santé : La fraise, un fruit gourmand qui possède de nombreux bienfaits
**Grand Livre des Aliments Santé, Patricia Bargis, éditions Eyrolles
Larousse Gastronomique

 En savoir +

Frézier ramène sa fraise

Son nom vient du latin populaire "fraga" désignant le fruit uniquement connu à l'époque sous sa forme sauvage. "Fraga" vient de "fragare", sentir bon, embaumer, qui a donné également "fragrance" en français. Sous l'influence de "framboise", le mot prend sa terminaison "-se".

Au 16e siècle arrivent en France de grosses fraises venues de Virginie, au nord-est des États-Unis. Puis au 18e siècle, un officier au nom prédestiné, Amédée-François Frézier, rapporte du Chili une variété qu'il introduit au Jardin Royal (qui deviendra le Jardin des Plantes à la Révolution) ainsi que dans la région de Plougastel, en Bretagne.
Le croisement entre cette "blanche du Chili" et le fraisier de Virginie donne naissance à la plupart des variétés à gros fruits cultivées depuis.

La culture de la fraise se généralise au 19e siècle et l'on dénombre aujourd'hui plus de 600 variétés.

57 mg
de vitamine C
pour 100 g de fraise**

24 μg
de bêta-carotène
pour 100 g de fraise**

0,33 mg
de manganèse
pour 100 g de fraise**