La tomate : la pomme d'amour

La tomate : la pomme d'amour

Rafraichissante, parfumée, colorée, la tomate est un bon allié pour la santé avec ses antioxydants et sa bonne teneur en vitamine C. C'est d'ailleurs l'ingrédient de cuisine le plus consommé dans le monde après la pomme de terre…

Image

Sommaire

- Cousine de l'aubergine
- Riche en lycopène
- La choisir
- La conserver
- La préparer
- La déguster crue
- La déguster cuite
- En boisson

Indispensable aux pizzas et aux pâtes à l'italienne, la tomate se développe au 20e siècle et se répand dans le monde entier.
Elle est devenue aujourd'hui l'emblème des cuisines du sud.

Cousine de l'aubergine
Comme l'aubergine, le poivron ou la pomme de terre, elle fait partie de la famille des Solanacées. Au sens botanique c'est un fruit, bien qu'elle soit utilisée comme légume dans notre alimentation.

Sa couleur peut varier du vert au rouge en passant par le jaune et l'orange.
Il y a plusieurs types de tomates :
- ronde : bien rouge ;
- charnue ou côtelée, marmande ou cœur de bœuf : grosse, charnue, applatie ;
- allongée, olivette ou roma : allongée ou ovoïde, ferme, rouge éclatant ;
- en grappes : rouge, satinée ;
- tomate cerise : très petite, ronde ou piriforme, jaune ou rouge.

En France, on la cultive surtout en Bretagne, Val de Loire, Nord-est et Méditerranée.

Riche en lycopène
Elle est faite à 95 % d'eau. Elle contient du potassium, du manganèse, du cuivre, de la vitamine A, B3, B6, C, E, et K.*

Elle renferme des antioxydants, en concentration plus élevée dans sa pelure : principalement des caroténoïdes (lycopène). De ce fait, elle peut contribuer à une diminution des risques de maladies cardiovasculaires, de certains cancers (notamment prostate et poumon) et d’autres maladies liées au vieillissement.*

La choisir
Elle doit être ferme, charnue, luisante, sans ride ni crevasse, de couleur uniforme, avec un parfum prononcé.
Il est clair que la tomate produite hors saison ou hors sol n'a aucun goût. Il faut préférer résolument celle de pleine terre.

La conserver
Quelques jours à l'air ambiant. Une tomate un peu verte peut mûrir facilement dans un endroit chaud.
Elle peut être préservée une dizaine de jours au réfrigérateur, mais elle y perd son goût.

Elle se congèle mieux déjà cuisinée : en jus, coulis, farcie, en ratatouille ou piperade.

La préparer
Il faut la laver avec le pédoncule puis enlever ce dernier avec un petit couteau pointu.

On peut la peler facilement après l'avoir fait blanchir quelques secondes dans l'eau bouillante puis rafraîchir sous l'eau froide.

On peut également l'épépiner après avoir enlevé le pédoncule et retourné la tomate. En pressant délicatement, les pépins sortent facilement.

La déguster crue
On la consomme à la croque-au-sel ou en salade, dans une multitude de salades composées ou comme élément de décor de plats froids.

La déguster cuite
Elle est l'un des ingrédients constitutifs de préparations typiques comme la caponata, la chakchouka, le gaspacho, la daube, la pizza, la ratatouille…

Elle se mange farcie avec de la viande, du poisson, des œufs, des herbes, du riz ou des légumes.
Elle entre dans la composition d'omelettes, de potages, de gratins, de coulis, de sauces, de salsas ou même de confitures originales (rouge ou verte) ou de sorbets.
Elle se marie harmonieusement avec l'ail, l'échalote, le basilic, l'estragon, le cumin, les câpres, les olives…

Elle accompagne magnifiquement tous les plats de pâtes ainsi que les viandes, les volailles, les poissons, les fruits de mer et toutes les céréales…

En apéritif rien de tel que la bruschetta : étaler des tomates coupées en dés avec du basilic et de l'ail hachés fin sur des tranches de pain de campagne huilées et passées au four !…

En boisson
On la déguste également en jus, seule ou en compagnie d'autres légumes. Rien de tel qu'un jus de tomates frais, assaisonné de sel de céleri et d'un tour de moulin à poivre !

 

Sources :
*Passeport Santé : La tomate, le légume préféré des Français
Wikipédia : Tomate
**Le Grand Livre des Aliments Santé, Patricia Bargis, éditions Eyrolles
Larousse Gastronomique

 En savoir +

Pomme d'amour

Originaire d'Amérique du sud, la tomate s'établit durablement en Amérique centrale, il y a plus de 2000 ans. Au Mexique, les Aztèques la nomme "xitomatl", qui devient "tomate" lorsque les espagnols la découvrent au début du 16e siècle.

En France on l'adopte au 16e siècle sous le nom de "pomme d'amour" ou "pomme d'or" (qui subsiste dans l'italien "pomodoro") mais on la suspecte longtemps de toxicité. On la réserve pour la médecine ou l'ornementation. Il n'y a guère alors que les espagnols et les italiens pour l'intégrer à leur alimentation.

Au milieu du 18e siècle, le mot "tomate" s'impose dans la langue française et son usage culinaire commence à se développer.

792 μg
de bêta-carotène
pour 100 g de tomate crue**

289 mg
de potassium
pour 100 g de tomate crue**

16,7 mg
de vitamine C
pour 100 g de tomate crue**