Les ventes de véhicules électriques pourraient être freinées par la réglementation et la manque d'infrastructures

Les ventes de véhicules électriques pourraient être freinées par la réglementation et la manque d'infrastructures

Les ventes de véhicules électriques ne cessent d’augmenter en Europe, progressant de près de 50 % au troisième trimestre 2021.

L'effet sur les émissions de gaz à effet de serre du secteur a été immédiat, selon l’organisation Transport et Environnement : une baisse de 18 % entre 2020 et 2021. Mais le renforcement de la réglementation européenne sur les émissions des véhicules d’ici 2030 ne serait pas suffisante et n’inciterait pas les marques automobiles à poursuivre leur effort vers l’électrique.
L’ONG demande donc de renforcer les objectifs sur les émissions de gaz à effet de serre, pour atteindre une réduction de 30 % en 2025 et jusqu’à 80 % en 2030, tout en supprimant les flexibilités jusque-là autorisées par la réglementation.
Du côté des constructeurs, on pense que c’est plutôt le faible déploiement de l’infrastructure de recharge qui pose problème.
Les deux parties se sont associées pour demander à la Commission européenne de revoir la directive sur la performance énergétique des bâtiments. Ils demandent d’instaurer un droit à l’installation d’un point de recharge sur leur lieu de résidence pour les citoyens européens, ainsi que l’obligation pour les immeubles non résidentiels d’être équipés de stations de recharge dès 2035.

 

Source : Novethic, Arnaud Dumas – 18/11/21